L’avenir de l’industrie africaine sera-t-il vert ?

0
492
industrie verte

industrie verteLes travaux de la 31e session du Comité intergouvernemental d’experts (CIE) du bureau de la CEA en Afrique du Nord se sont achevés vendredi 4 mars à Rabat par l’adoption de recommandations à transmettre à la conférence des ministres. Le CIE qui a réuni pendant quatre jours quelques 150 experts, chercheurs, société civile, a examiné le rôle potentiel de l’économie verte dans l’accélération industrielle de l’Afrique du Nord. Les participants ont plaidé pour le développement d’une industrie respectueuse de l’environnement et d’un modèle de développement plus inclusif dans la région. Ils ont également exhorté les Etats de la région à prêter une attention particulière à l’impact des politiques industrielles sur l’environnement, l’emploi, la croissance et le commerce, mais aussi au rôle que l’économie verte peut jouer dans le développement.

«Verdir l’industrie» pour les économies de la région devient un défi, dans le contexte de l’accélération des changements climatiques et l’engagement des pays dans l’accord de la COP21. Dans ce sens, le CIE a appelé au renforcement de la coopération régionale en vue de partager les expériences et mutualiser les efforts pour créer et exploiter au mieux les opportunités qui y sont liées. Un large débat a été consacré à la thématique de l’industrialisation par le commerce en Afrique du Nord dans le contexte de la Zone de libre-échange continentale (ZLEC) et des méga-accords commerciaux durant la 31e session du CIE.

Les experts présents ont recommandé de concevoir l’intégration régionale comme un levier stratégique pour l’industrialisation dans la région. Pour cela, ils ont appelé à une accélération de l’intégration régionale en vue d’assurer un développement plus rapide de l’industrie. « L’industrialisation ne pouvant plus être pensée en autarcie, la coopération des pays est nécessaire pour parvenir à un développement conjoint des avantages compétitifs dynamiques au niveau régional », est-il souligné.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE