La CGEM se dote d’une 13ème région pour le reste du monde

0
75
DR

La CGEM et le Ministère chargé des marocains résidents l’étranger se sont réunis ce jeudi 9 février pour célébrer la signature d’une convention de coopération, afin de permettre aux deux parties de coordonner leurs actions et unifier leurs efforts, en vue de de développer une coopération économique et sociale destinée au Marocain Entrepreneurs du Monde (MeM), leur permettant la mise en place d’une plateforme dédiée à l’animation d’actions spécifiques à cette catégorie ainsi que l’échange d’expériences et d’expertises.

En effet, le Maroc a connu au cours de ces dernières années la création d’un nombre important d’entreprises, sous l’impulsion de talents marocains résidents à l’étranger. Cette communauté regroupe des femmes et des hommes sur un total de 5 millions d’entrepreneurs et d’investisseurs, répartis dans près de 120 pays.

C’est dans ce contexte que la Confédération Générale des Entreprises et le Ministère chargé des marocains résidents à l’étranger ont réunis leurs efforts, afin d’encourager cette dynamique entrepreneuriale et surtout de regrouper l’ensemble de ces forces dans une même région économique virtuelle, qui représentera la 13éme région de la CGEM.

La communauté des Marocains entrepreneurs du monde (MeM) fera ainsi partie de l’organisation patronale, dont la présidente, Miriem Bensaleh-Chaqroun a ouvert le bal en remerciant Anis Birrou, Ministre Chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration et a déclaré: « cet évènement est historique pour nous, et pour les entrepreneurs, dans le sens où il s’agit de la création de la 13 régions CGEM, qui représente le reste du monde c’est à dire 300000  marocains entrepreneurs, et qui ont depuis longtemps émis la volonté d’investir au Maroc et participer à la dynamique du développement économique et social que connaît notre pays ».

Le Ministre commence quant à lui par un constat qui a nourri ce projet et dont la portée n’est pas juste économique, mais aussi sociale et émotionnelle, et qui est l’attachement que porte les marocains résidents à l’étranger vis-à-vis de leur pays et qualifie celui-ci d’« inexplicable » Il révèle également que 60% de jeunes MRE manifestent la volonté de revenir investir au Maroc, ce chiffre n’étant pas anodin, l’existence de cette structure sera sûrement d’un grand appui dans le sens de l’accomplissement de ce dessein.

Related Post

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE