L’industrie aéronautique marocaine présente à l’Aeromart Montréal

0
1618

Maroc Export et le Groupement des Industries Marocaines Aéronautiques et Spatiales (GIMAS) ont joint leur savoir-faire et leurs réseaux pour faire participer le Maroc au salon Aeromart Montréal 2017, qui se tient du 4 au 6 avril.

5 entreprises et 4 représentants d’écosystèmes aéronautiques marocains seront présents lors de ce point de rencontre de premier plan et une conférence Maroc sera organisée à l’occasion pour présenter l’industrie aéronautique du royaume.

Partenariats stratégiques
L’évènement, qui connaitra la participation de 800 entreprises de 28 pays et l’organisation de plus de 11 000 rendez-vous BtoB, offre une belle occasion au Maroc de se positionner comme base de sous-traitance pour le marché canadien, qui compte plus de 400 entreprises aérospatiales, mais pas seulement.
« L’objectif de cette participation est de créer des partenariats stratégiques avec les acteurs clés des segments de l’avionique et d’aérostructures de l’industrie aéronautique, aussi bien sur le continent européen qu’américain et de présenter le savoir-faire marocain auprès de plusieurs autres organisations », précise Maroc Export.

Supply chain et industrie 4.0
En outre, l’édition 2017 de l’Aeromart Montréal sera marquée par la tenue du Sommet de la chaîne mondiale d’approvisionnement (Global Supply Chain Summit), qui vise à aider les entreprises de toutes tailles du secteur aérospatial à prendre le virage de l’Industrie 4.0.
Une thématique qui tombe à pic, le développement d’une Supply Chain aéronautique performante étant au cœur de la réussite des 4 écosystèmes aéronautiques lancés en 2015 au Maroc dans le cadre du Plan d’accélération industrielle 2014-2020. Ce dernier prévoit que les filières de l’Assemblage, du Système électrique-câblage et harnais (EWIS), de l’Entretien-réparation & révision (MRO) et de l’Ingénierie, devraient participer à terme à créer 23.000 nouveaux emplois, soit le triple de l’effectif actuel, à doubler le chiffre d’affaires à l’export pour le porter à 16 milliards de DH, à atteindre un taux d’intégration local de 35% et à drainer plus de 100 nouveaux acteurs. 
Un objectif ambitieux mais qui devrait profiter des prévisions optimistes concernant la demande mondiale en transport aérien qui devrait progresser en moyenne de 4,7 % de 2015 à 2033, soit environ 36 800 appareils supplémentaires, estimés à 5.570 milliards de dollars américains. 

L’agenda 2017
L’heure est donc au road shows et aux rencontres B to B, et Maroc Export a un agenda bien chargé pour les industriels aéronautiques nationaux. Après Montréal, elle programme de les accompagner au Mexique à la Feria Aeroespacial Mexico (du 26 au 29 Avril 2017) et au japon à l’Aeromart Nagoya (du 26 au 28 Septembre 2017). Viendront ensuite l’Aerospace meeting de Casablanca (les 18 et 19 Octobre 2017), et l’Aerospace and defense Meetings Turin en Italie (du 29 au 30 Novembre 2017).

Related Post

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE