Le Maroc, partenaire privilégié d’airbus

0
317

De nombreuses entreprises sous-traitantes accompagnent chaque jour le développement rapide du carnet de commande d’Airbus à travers le monde. Aujourd’hui, dans le domaine de la coopération industrielle, le Maroc est l’un des partenaires majeurs d’Airbus en Afrique.

Airbus et le maroc, c’est une longue histoire de coopération et de partenariat qui dure depuis plus de soixante ans. Une histoire qui perdurera encore avec stelia aerospace Maroc (ex- Maroc aviation), une filiale à 100% du groupe, spécialisée dans la fabrication composite, l’assemblage de sous-ensembles métalliques complexes, la maintenance et le support d’équipements avioniques. les responsables d’airbus en sont convaincus car, comme l’a souligné Fouad attar, DG d’airbus middle east, «le Maroc a beaucoup travaillé sur son attractivité et sa compétitivité. Résultat, l’écosystème se développe. Si au départ on y fabriquait de la pièce, aujourd’hui nous fabriquons des assemblages et touchons même au design. Nous comptons d’ailleurs près de 13.000 personnes employées au Maroc dans ce secteur pour plus d’une centaine d’entreprises».Le Maroc fait donc partie des partenaires privilégiés d’airbus en Afrique dans le domaine de la coopération industrielle, produisant des pièces dans tous ses programmes, y compris l’a320, a330, a350 XWb, a380 et a400m. Comme on ne change pas une équipe qui gagne, airbus group vient d’annoncer l’extension de ses activités au Maroc avec la création d’une nouvelle usine de 15.000 m2 au sein de la zone midparc, cette usine permettra de compléter les infrastructures actuelles de stelia aerospace Maroc. A terme, 400 à 500 salariés y assureront l’assemblage de sous-ensembles aéronautiques complexes, portant ainsi le nombre total d’employés stelia aerospace au Maroc à plus de 800. Airbus attache une importance stratégique aux réalisations confiées aux entreprises marocaines. En effet, le Maroc a su développer des pôles d’excellence, comme par exemple l’électronique, le traitement de surface, la chaudronnerie et l’assemblage…. et les 6,716 avions inscrits au carnet de commande d’Airbus vont contribuer à la croissance des relations avec le tissu industriel local. Avec une proximité géographique, linguistique et culturelle importante ainsi qu’une qualité de main d’œuvre exemplaire, la sous-traitance marocaine offre de nombreux avantages aux partenaires industriels d’Airbus. La forte présence d’airbus est motivée par le développement des pôles d’excellence, comme l’électronique, le traitement de surface, la chaudronnerie et l’assemblage… au maroc, la formation des compétences est actuellement en constante évolution. «En parallèle du développement de l’industrie, l’institut des métiers de l’aéronautique a vu le jour, permettant de répondre rapidement aux besoins en techniciens. Tout comme les écoles d’ingénieurs qui ont mis en place leurs filières aéronautiques. Un développement de l’industrie et de la formation, qui progressent au même rythme, tournées vers l’avenir», explique Fouad Attar. Airbus appuie sa politique de sous-traitance sur le développement de partenariats en partage de risques avec de grandes sociétés dans le monde ainsi que sur un réseau d’une centaine d’entreprises au Maroc.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE