La FIMALAIT et le CECAMA signent une convention de partenariat

0
576
DR

Le lait n’a pas coulé à flot pendant le symposium « La chaine de valeur du lait » organisé le 15 décembre dernier à l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II de Rabat, mais les professionnels du secteur laitier eux, étaient bien présents. En effet, invités par le Centre de conseil agricole Maroco-Allemand (CECAMA) et la Fédération interprofessionnelle marocaine du lait (FIMALAIT), ces derniers ont assisté à des analyses menées par des experts marocains et français, portant sur la politique fourragère, l’alimentation de qualité de la vache laitière et les disponibilités hydriques. Ce troisième point a particulièrement retenu l’attention de l’auditoire, dans la mesure où le Maroc a connu des conditions climatiques sévères en 2016.

La deuxième partie de cette journée dédiée à « l’or blanc » était consacrée à la signature d’une convention de partenariat entre le Maroc et l’Allemagne visant aussi bien à professionnaliser le personnel chargé de la collecte du lait, qu’à assurer  « l’amélioration des conditions de productivité  de l’élevage bovin laitier et le revenu de l’éleveur » comme l’a souligné Moulay M’hammed Loultiti, Président de la FIMALAIT et signataire de ladite convention.

Rappelons enfin que le secteur du lait au Maroc, c’est 23 milliards de dirhams de chiffre d’affaires et quelques 300.000 producteurs, dont 90% de petites tailles (moins de 10 vaches). Quant à l’avenir, la filière laitière vise les 4 milliards de litres de production à l’horizon 2020.

Related Post

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE