L’UIR : l’avenir de l’automobile est dans l’électrique

0
1110
Little electric car

L’avenir de l’automobile est dans l’électrique ; affirment certains experts du domaine. C’est dans cette esprit que l’Université International de Rabat, dans le cadre de ces efforts pour la promotion de la mobilité électrique au Maroc, a organisé hier 27 septembre, la deuxième édition du workshop en mobilité électrique « WELMO: Workshop on Electric Mobility » avec la participation des intervenants scientifiques, industriels et institutionnels de renom. Le thème principal de cette année : Véhicules électriques et infrastructures de Recharge : Déploiement et Smart Grid. Cet évènement est soutenu par l’IRESEN, la SIE, et le Magazine Industrie du Maroc.

Selon l’UIR, « après une longue traversée du désert, les voitures électriques commencent à se positionner dans de nombreux pays. Au Maroc le potentiel de la voiture électrique est très fort. Et il y a de l’intérêt global aussi bien pour l’acquéreur que pour l’ensemble de la communauté ».

Pour l’UIR, organisatrice de ce Workshop, «l’enjeu étant de promouvoir une philosophie et une politique environnementale à travers le véhicule électrique. C’est d’ailleurs ce qui permettra de développer un écosystème cohérent, une infrastructure ainsi que les conditions pour l’usage de ce concept de mobilité ». Selon l’UiR, « la COP22 pourrait créer un environnement marketing tout à fait favorable à la promotion de ces véhicules et devra probablement muer de plus en plus vers l’électrique dans les prochaines années ».

Cette rencontre a connu l’intervention de plusieurs experts au niveau des thèmes qui ont était à l’ordre du jour. Ainsi, M. Joeri Van Mierlo professeur à l’université Vrije Universiteit Brussel et directeur du centre de mobilité, logistique et automobile à décrit les aspects de la mobilité telle qu’elle se lance dans le monde. M. Roy Francis représentant du groupe PSA, constructeur automobile, à donner un éclairage sur le développement de l’électromobilité et à introduit la stratégie de mise en place de l’OpenLab PSA@Maroc « sustainable mobility for Africa ». M. Ahmed Baroudi directeur general de la SIE «société d’investissement énergétique de l’Etat » à représenter l’électromobilité comme étant un enjeu national avant tous, et il a exposé le rôle de la SIE dans ce domaine, comme étant un des promoteurs de la mobilité électrique dans le Royaume : transport public urbain de Marrakech, mobilité électrique, …. De son côté M. Rachid Smidi Directeur Général du groupe Marita, entreprise marocaine active dans le domaine de l’immobilier, l’industrie et les technologies favorisant la mobilité durable et l’efficacité énergétique, la promotion du véhicule électrique connecté dans la région de MENA et en Afrique, à développer une intervention pragmatique et entrepreneuriale du domaine avec l’approfondissement de l’avenir des infrastructures de recharges et les différentes stratégies de déploiement. Mme Benabdelaziz Kawtar Ingénieur d’état en mécatronique : spécialité automobile, à l’IRESEN, elle a débattu sur l’importance du développement des véhicules électriques et des smart grids au Maroc. A la fin M. Mounir Bakkali, Ingénieur en électrotechnique et automatisme industriel, directeur commercial chez Schneider Electric a exposé le fort engagement de ce spécialiste mondial de la gestion énergétique, dans la diminution des émissions carbone à travers la promotion de différentes solutions innovantes dont la mobilité électriques.

Related Post

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY