Secteur métallurgique: Un chantier d’attaque pour la FIMME

0
886

La Fédération des Industries Métallurgiques, Mécaniques et Électromécaniques (FIMME) figure aujourd’hui parmi l’une des plus anciennes fédérations du Maroc. Créée en 1951, elle compte aujourd’hui  quelques 14 associations, chacune opérant dans une branche d’activité bien particulière. La métallurgie représente l’un des chantiers où la FIMME mise sur le développement.

Le secteur de la métallurgie se retrouve dans tous les secteurs industriels, de l’automobile à l’aéronautique, en passant par l’agroalimentaire… La métallurgie constitue une activité en pleine évolution au Maroc, malgré certaines difficultés rencontrées par les professionnels du secteur, notamment en termes de matière première. D’où le rôle de la FIMME qui œuvre pour la mise à niveau de cette activité au Maroc.

Encadré : Secteur de la métallurgie et de la mécanique au Maroc en chiffres

  • 400 entreprises
  • Chiffre d’affaires : environ 50 milliards de DH
  • Chiffre d’affaires à l’export : 7 milliards de DH
  • Investissement : entre 2 et 3 milliards de DH par an
  • Valeur ajoutée : environ 8 milliards de DH

Industrie métallurgique : objectifs et projets

L’industrie métallurgique constitue un apport important en termes de valeur ajoutée pour le pays. Pour cela, une vision stratégique a été adoptée afin d’améliorer le secteur, créer de nouvelles filières, améliorer la compétitivité globale des entreprises du secteur et pouvoir établir des partenariats avec les entreprises internationales. De son côté, la FIMME joue son rôle en organisant des séminaires et plénières organisés sur différents thèmes. Dernier en date : la promotion de l’utilisation de l’acier. Aujourd’hui, la FIMME entend s’engager à atteindre les objectifs du secteur d’ici à 2020, en concertation avec les pouvoirs publics, à savoir : doubler le chiffre d’affaires en 6 ans d’ici 2020, multiplier le chiffre d’affaires à l’export par 4, et œuvrer à la création de 28.000 emplois supplémentaires. Une approche qui s’allie avec les différentes mesures déterminées dans les nouveaux écosystèmes mis en place par la FIMME.

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE