Plan d’Accélération Industrielle : le textile s’enrichit de trois nouveaux écosystèmes

0
606

Dans le cadre du Plan d’Accélération industrielle, le textile vient de s’enrichir de trois nouveaux écosystèmes. En effet, trois nouveaux écosystèmes textiles dans les filières « Maille », « Textile de maison » et « Textile à usage technique » ont été lancés ce jeudi 6 octobre, à Casablanca.
Le contrat de performance concernant ces trois nouveaux écosystèmes, signés par Moulay Hafid Elalamy, Ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie Numérique, Mohammed Boussaid, Ministre de l’Economie et des Finances, et Karim Tazi, Président de l’Association Marocaine des Industries du Textile et de l’Habillement (AMITH), ont arrêté trois objectifs de croissance majeurs à l’horizon 2020. Les trois filières structurées citées ci-dessus doivent créer 16.763 emplois ; réaliser un CA additionnel de 8,4 Md Dhs dont 2,75 Md Dhs à l’export et enfin créer 20 projets d’investissements portés par des locomotives.

Par ailleurs, selon le ministère de tutelle, « l’organisation de ces trois nouvelles filières du textile en écosystèmes performants permettra de renforcer leurs atouts tout en apportant des réponses concrètes aux défis auxquelles elles sont toujours confrontées, à savoir, notamment, l’amélioration de la compétitivité de l’offre Maroc, le développement de l’amont des filières et de l’innovation pour mieux se positionner sur le marché local et capter sa croissance, le développement d’une offre intégrée au profit des locomotives, la dynamisation de l’investissement dans les activités à forte valeur ajoutée, ainsi que l’intégration des opérateurs informels ».
A cette occasion Moulay Hafid Elalamy a affirmé que « les trois nouveaux écosystèmes du textile complètent la vision globale et intégrée développée pour le secteur et lui assurent une croissance plus intense, une compétitivité améliorée et un positionnement plus affirmé tant à l’export, qu’au niveau du marché local ».
Il est à rappeler que « depuis le lancement en février 2015 des premiers écosystèmes textiles, une réelle dynamique de l’investissement s’est enclenchée dans le secteur : 36 projets d’investissement d’un montant de 1 milliards 138 millions Dhs et générant 20.673 emplois ont été initiés ».

Le secteur du textile en chiffres :

– 165 000 emplois stables (soit 27% des emplois nationaux)
– 1 milliard de pièces produites par année
– 31,4 Md DH en termes de CA à l’export en 2015
– 1200 entreprises (en majorité des PME et TPME)

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE