L’Oriental déroule le tapis rouge aux industriels

0
967

L’Oriental déroule le tapis rouge aux industriels

La région de l’Oriental s’engage dans une expansion économique significative dans le but de s’aligner sur les différents programmes nationaux de développement.
Pour attirer plus d’investisseurs et d’industriels, des zones dédiées seront mises à leur disposition, si ce n’est déjà le cas.

Le Centre Régional d’Investissement de l’Oriental vient d’adopter une nouvelle stratégie visant essentiellement le déploiement des grands axes du Plan National de l’Accélération Industrielle 20142020, et ce, en orientant les efforts de soutien vers les petites et moyennes entreprises.
C’est dans cette optique que le Centre a effectué dernièrement une étude poussée sur les métiers industriels qui pourront réussir dans cette région, en se basant sur le suivi régulier des projets territoriaux et des marchés locaux depuis 2002, date de création du CRI.
Selon les dernières statistiques communiquées par le Centre Régional d’Investissement de l’Oriental, 70 projets industriels ont vu le jour dans la région orientale du Royaume durant les deux dernières années 2013-2014.
Ces nouveaux projets ont nécessité un investissement de 4 milliards de dirhams et ont pu créer 2362 emplois.
La nouvelle stratégie MED EST 2014 donnera encore de l’élan au développement industriel de la région grâce aux projets lancés dans différentes villes de la région, notamment Oujda, Nador, Berkane et Selouane.
Cette nouvelle feuille de route a prévu une série de constructions de zones industrielles dans divers secteurs.
Les deux plus importantes seront dédiées à des niches industrielles spécifiques.

La première zone sera implantée à Selouane.

Elle sera destinée à 100% aux moyennes industries légères à forte valeur ajoutée et à celles de transformation, ainsi que leurs services support (maintenance, bureau d’étude…).

La seconde zone se situera à Berkane.

Il s’agira d’un agropôle spécialisé dans
l’industrie agroalimentaire.
Son objectif consistera à valoriser la production agricole locale et à créer une nouvelle dynamique dans les domaines des fruits et légumes les plus répandus dans la région ainsi que la promotion de la nouvelle industrie du bio.
Cette nouvelle zone accueillera les industriels de transformation agricole ainsi que les professionnels des services de stockage et d’appui technique dans le domaine agricole.
La recherche scientifique dans ce domaine sera également intégrée afin d’assurer la compétitivité des produits de la région.
Par ailleurs, l’Oriental dispose d’une plateforme industrielle intégrée de grande importance, à savoir la technopole d’Oujda.
C’est une zone industrielle nouvelle génération qui s’étale sur une superficie globale de 94 hectares divisée en 77 lots d’une superficie minimale de 1800m².
Cette plateforme se positionne comme une zone franche répondant parfaitement aux besoins des investisseurs via une logistique et un équipement écologique et efficace énergétiquement, ainsi qu’une gamme complète de services de proximité : guichet unique pour la création de sociétés, banques,

Related Post

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE