Automotive innovation day révèle le potentiel du Maroc comme acteur majeur de la voiture du futur

0
831
Automotive innovation day Tanger

AUTOMOBILE – Les nouvelles technologies respectueuses de l’environnement ont été au menu de l’Automotive innovation day, une journée dédiée à la transformation technologique et à l’innovation dans l’industrie automobile, organisée par BASF le 13 novembre 2019 à Tanger Med.

Organisée par le spécialiste allemand de l’industrie chimique BASF, sous le thème “Pour mieux intégrer les innovations industrielles automobiles de demain”, Automotive innovation day a constitué l’occasion de mettre en exergue le potentiel intégré du Maroc en matière de technologies industrielles peu consommatrices d’énergie, en offrant une panoplie de possibilités futuristes et tournées vers l’avenir.

S’exprimant à cette occasion, le vice-président senior du groupe BASF Emerging EMEA, Laurent Tainturier a souligné qu’une innovation constante, axée sur l’électromobilité et la conduite autonome révolutionneront, sans aucun doute, le monde des voitures.

La mobilité est le noyau central autour duquel tourne l’innovation industrielle sectorielle, il s’agit de dépasser les concepts classiques qui dominent les technologies en la matière, notamment la réduction des émissions, l’électrification et la conduite automatisée, a-t-il précisé.

Le groupe BASF emploie plus de 10.000 chercheurs employés dans différents pays, avec le dépôt de 1.000 nouveaux brevets en moyenne par an, a précisé Tainturier, notant qu’avec l’émergence des voitures électriques, l’industrie chimique est devenue un domaine incontournable pour le secteur automobile.

Et de souligner qu’en 2030, l’Europe basculera vers les voitures électriques en termes de production et que le Maroc pourra jouer un rôle majeur en termes notamment d’infrastructures.

Pour sa part, le directeur des opérations import-export de Tanger Med port authority, Idriss Aarabi, a indiqué que le Maroc s’est inscrit dans une dynamique visant à faire de l’industrie le premier “fer de lance” de l’économie marocaine à travers notamment le plan d’accélération industrielle 2014-2020.

La récente vocation du Royaume comme hub de l’industrie automobile est incontestable et le plan d’accélération industrielle a permis un ancrage, a-t-il fait savoir, ajoutant que les emplois engagés dans le secteur se sont chiffrés à plus de 110.000 postes, soit la plus forte performance parmi les secteurs industriels

Le port Tanger Med constitue une plateforme industrielle pour plus de 900 entreprises qui représentent un volume d’affaires annuel de plus de 7 milliards d’euros dans différents secteurs à savoir le textile, l’automobile, l’aéronautique, la logistique et le commerce, a rappelé Aarabi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here