Banques : les groupes marocains détiennent 1/5 du marché UEMOA

790

Attijariwafa Bank, Banque Centrale Populaire et Bank of Africa sont les trois banques marocaines qui ont décidé d’aller à la conquête du marché subsaharien. Autant, vous le dire, elles n’ont pas eu tort, vu qu’elles dominent le secteur bancaire de l’UEMOA avec un cinquième des parts, même si en tête se trouve Ecobank et Société Générale.

Avec des parts cumulées de 21,7%, les groupes bancaires marocains Attijariwafa Bank, Banque Centrale Populaire, et Bank of Africa dominent le marché bancaire au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), même si les premières places reviennent à Ecobank Transnational Incorporated (10,1%) et Société Générale (9,8%), constate-t-on dans un récent rapport.

Portées par leurs 26 filiales, les banques marocaines sont aussi les plus présentes au sein de l’UEMOA, avec un peu plus de 20% des guichets de banques, 22,7% des distributeurs automatiques de billets, et 28,1% des 17,4 millions de comptes bancaires. Elles ont aussi eu une contribution au bénéfice net global du secteur de l’ordre de 26,6% d’un montant estimé à plus de 799 milliards de FCFA, soit plus de 12 MMDH.

Avec cinq filiales qui y opèrent, le groupe français Société Générale est le leader en termes de part au bénéfice net (12,7%). Son deuxième immédiat, Ecobank, avec une part au bénéfice net de 12,4% est toutefois premier en termes de part de marché par groupe, ainsi que de présence effective sur le terrain.

Bien au-delà du Maroc, les filiales des groupes bancaires basés dans le Maghreb constituent les deuxièmes acteurs du secteur au sein de l’UEMOA et ne sont devancées que par les groupes de l’UEMOA, emmenés par Ecobank (1er) et Coris Bank (3e). Elles se sont partagé environ 30% des bénéfices nets cumulés du secteur, confirmant ainsi la pertinence du choix opéré par leurs dirigeants de miser sur l’Afrique de l’Ouest francophone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here