Benhayoun : Développement des filières agroalimentaires et construction d’agropoles dans les territoires est une thématique d’actualité

0
288

L’université Cadi Ayyad et la province de Rhamna organisent le 8e forum de Marrakech sous le thème «Développement des filières agroalimentaires et construction d’agropoles dans les territoires».

Dans cette interview, le Professeur Benhayoun nous rapproche des leviers qui peuvent permettre d’élargir l’industrie agroalimentaire au niveau de la province de Rhamna ?

Pouvez-vous vous présenter ?

Professeur Benhayoun de l’univerisité Cadi Ayyad Marrakech.

Comment peut-on développer des filières agroalimentaires et construction d’agropoles dans les territoires ?

Vous savez cette thématique est d’actualité, je commencerai d’abord par parler du 8e forum franco-magrébin que nous allons tenir à Rhamna pour le développement des filières agroalimentaires et construction d’agropoles dans les territoires. Et ce n’est qu’à partir de cette thématique qu’on peut construire des agropoles au Maroc parce que nous avons invité à cette grande manifestation des experts internationaux qui vont venir de France, d’Algérie et de Tunisie. Ainsi, cette manifestation sera axée sur trois piliers en occurrence «L’agropole, technopole et cluster agroalimentaire», c’est l’occasion pour les experts de traiter du 14e forum qui a été déjà tenu en France pour les technopoles, agroalimentaires et cluster dans les pays du Maghreb. Ils ont traité les poles de croissance agricole et agropole dans les pays africains «positionnement et controverse», ensuite, ils ont traité les stratégies des filières bio-économie territorialisé dans un objectif de développement responsable et durable. Ceci étant rappelé, un 2e axe va être développé lors de cette journée du 29 portant sur les agropoles, technopole et clusters, agroalimentaires dans les pays du Maghreb, se focalisant sur les clusters au Maghreb : « spécificité et opportunité». De plus, les experts parleront des technopoles et clusters- agricoles alimentaires en Tunisie. Il faut dire que c’est un cas de succès qui va être évoqué par le président du pole de compétitivité de Bizerte, avec un projet de création en Algérie de l’agropole laitier qui va permettre de structurer les acteurs autour de la chaine de valeur de la filière lait. Et enfin, le 3e axe portera sur les agropoles au Maroc. Nous allons faire un bilan d’étape. Les mesures de soutien, d’accompagnements pour rendre un cas qui est d’actualité, à savoir l’agro –nova(Agri-nova), il se trouve dans la région de Fès-Meknès qui parle du développement de l’industrie agro-alimentaire. Il y aura également des mécanismes de soutien qu’on va traiter, que le représentant du ministre de l’Industrie va traiter, à savoir la question des clusters agropoles,  et on aura en dernier lieu l’offre de formation du centre de compétence industrielle et son interaction avec l’agropole de Benguerir. De ce fait, c’est bien sûr l’occasion de voir les tenants et les aboutissants de ce grand projet qui est en cours d’étude. Il va y avoir aussi des questions et débats, puis un débat général suivit d’une synthèse et orientation.

Quels sont les leviers qui permettent d’élargir l’industrie agro-alimentaire au niveau de la province de Rhmna ?

On essaye d’avoir des espaces assez grands qui permettent d’abriter des centres de recherche et développement, des pôles de compétitivité à l’intérieur de cet agropole et surtout d’impliquer les parties prenantes. Ces parties prenantes se sont les agriculteurs eux-mêmes qu’on adhère et encadre et qu’on accompagne éventuellement pour justement créer des unités au sein de ce grand espace appelé «cluster» ou agropole.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here