BID: Plus de 3,4 milliards de dollars pour l’énergie renouvelable dans les pays membres

0
1000

Le Groupe de la Banque islamique de développement (BID) a accordé plus de 3,4 milliards de dollars au secteur de l’énergie renouvelable dans les pays membres, dont 2,8 milliards pour financer 53 projets, selon un rapport du groupe.

Ainsi, la Société islamique pour le développement du secteur privé, l’une des composantes du groupe, a accordé un financement de 133 millions de dollars au secteur, tandis que la Société islamique d’assurance des investissements et des crédits à l’exportation a fourni 470 millions de dollars en assurance à des projets d’énergies renouvelables dans les pays membres, a indiqué Dr Bandar Hajjar, président du Groupe, cité dans le rapport.

Les énergies renouvelables propres sont l’une des principales sources d’énergie que tous les gouvernements veillent à exploiter, a précisé le responsable, notant que les énergies renouvelables contribuent largement à la croissance économique.

Dr Hajjar a en outre souligné l’intérêt croissant pour les énergies renouvelables, notamment en raison de leur faible coût, ajoutant que les coûts des projets d’énergie solaire ont connu une baisse significative, en particulier dans les États arabes du Golfe.

Le rapport, relayé mardi par plusieurs journaux arabes, a également mis en avant l’attention particulière qu’accorde le groupe au développement des projets d’énergie propre dans les pays membres, afin d’assurer la durabilité de l’environnement et de réduire les coûts des projets financés.

La BID a émis vers la fin de 2019 ses premiers « soukouk verts » (obligations vertes) d’un milliard d’euros destinés à financer des projets d’énergie propre et des projets respectueux de l’environnement, et a adopté des règles et des conditions d’éligibilité au financement par les fonds mobilisés, conformément aux exigences environnementales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here