Commission des investissements : 28 projets approuvés avec à la clé la création de 4.346 emplois directs et 7.934 indirects

0
1026

La Commission des investissements s’est réunie sous la présidence du Chef du gouvernement. Elle a approuvé 28 projets de conventions et d’avenants aux conventions d’investissement pour un montant global de 22,96 milliards de dirhams, avec la création de 4.346 emplois directs et 7.934  indirects.

La répartition des investissements par secteur fait ressortir celui du transport et des infrastructures en première position avec 9,64 milliards de dirhams, soit 42% des investissements projetés. Vient ensuite le secteur des télécommunications occupe ensuite la deuxième position avec 4,37 milliards de dirhams, soit plus de 19% des investissements projetés. Quant au secteur du tourisme et des loisirs, il arrive en troisième position avec 4,03 milliards de dirhams, soit plus de 17% des investissements projetés. Le secteur de l’industrie occupe quant à lui la quatrième position avec 2,77 milliards de dirhams, soit plus de 12% des investissements projetés.

En termes de création d’emplois, le secteur de l’industrie reste le principal pourvoyeur avec 1.654 emplois directs projetés, soit plus de 38% des emplois à créer. Le secteur du tourisme et des loisirs occupe pour sa part la deuxième position avec 1.132 emplois à créer, soit plus de 26% des postes prévus. Enfin, le secteur de la santé arrive en troisième position avec 839 emplois à créer, soit plus de 19% des postes projetés.

Par ailleurs, les investissements par région d’implantation montre que Casablanca-Settat arrive en première position avec 9,28 milliards de dirhams, soit plus de 40% des investissements projetés. Les projets à réaliser dans plusieurs régions occupent la deuxième position avec des investissements de l’ordre de 5,48 milliards de dirhams, soit 24% des investissements projetés. La région de Rabat Salé Kénitra arrive quant à elle en troisième place avec des projets d’investissements de l’ordre de 5,27 milliards de dirhams, soit 23% des investissements projetés. Quant à la région de Fès-Meknès, cette dernière est en quatrième position avec des projets d’investissements de l’ordre de 1,29 milliard de dirhams, soit plus de 5% des investissements projetés.

Pour ce qui est de la répartition des emplois par région d’implantation, c’est toujours Casablanca-Settat qui se place en première position avec 1.284 emplois directs à créer, soit plus de 29% des postes projetés, suivie par la région de Fès-Meknès avec 1.198 emplois directs, soit plus de 27% des emplois projetés. La région de Rabat-Salé-Kénitra occupe quant à elle la troisième position avec 1.079 emplois directs, soit plus de 24% des postes projetés.

Enfin, la répartition des investissements par origine démontre que la majeure partie des investissements projetés sont nationaux, avec 13,85 milliards de dirhams, soit plus de 60%. Les joint-ventures arrivent quant à elles en deuxième position avec 7,12 milliards de dirhams, soit plus de 31% du montant global des projets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here