Coopération Sud-Sud : le Congo lance son opération séduction vis-à-vis du Maroc

728

Une délégation importante du gouvernement congolais, avec à sa tête Denis Christel Sassou Nguesso ministre de la Coopération internationale et de la Promotion du partenariat public-privé du Congo, séjourne actuellement au Maroc. Objectif, présenter à travers un roadshow les avantages d’investir dans leur pays aux entreprises marocaines. 

Le pays de Sassou Nguesso veut attirer les opérateurs économiques marocains sur son sol, afin de pouvoir profiter de la dynamique de développement du Royaume. D’où la présence d’une équipe gouvernementale congolaise à Casablanca, pour mettre en avant les opportunités du Congo, en termes d’investissement. À cet effet, un roadshow baptisé « Congo, Terre d’opportunités » s’est tenu ce jeudi 5 mai 2022. Animée par le ministre de la Coopération internationale et de la Promotion du partenariat public-privé du Congo, Denis Christel Sassou Nguesso, la rencontre a été l’occasion pour la délégation d’exposer les atouts du Congo et par la même occasion de plaider pour le renforcement de la coopération Sud-Sud. Présent à l’événement, Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce, a déclaré que cette rencontre est d’une grande importance car elle illustre la mise en œuvre des hautes orientations du Roi, dans le cadre du renforcement de la coopération gagnant-gagnant entre le Maroc et le Congo.

En tout ce sont plus de 200 acteurs publics et privés qui ont pris part à l’événement. Parmi ceux-ci, le Vice-président (Vp) de la Commission Afrique de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) et Directeur de la Coopération internationale chez L’Agence marocaine pour l’énergie durable (MASEN), Ali Zerouali, la Directrice générale (DG) adjointe de Casablanca Finance City, Lamia Merzouki, le DG de Ux Centers, Abid Badil ainsi que la Vp de l’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX) en charge de l’Afrique, Saloua Karkri Belkeziz. Notons que le roadshow continue aujourd’hui avec des rendez-vous d’affaires entre professionnels et gouvernement.

Ainsi cette étape marocaine de l’opération séduction du Congo est consécutive à celles d’Abu Dhabi, de Dubaï et de Londres avec le même objectif, valoriser les atouts du pays en matière d’investissement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here