COPAG, 34 ans d’activités et de succès !

4480

La COPAG est une coopérative agricole qui a réussi à la perfection l’intégration de l’ensemble de ses activités, aussi bien agricoles qu’industrielles. Hicham Alaoui, Directeur Communication et Marketing, lève un coin de voile sur les secrets de cette réussite. 

Industrie du Maroc Magazine : D’une petite coopérative, COPAG est parvenue à être ce mastodonte de l’agroalimentaire. Quel est le secret de cette réussite ?

Hicham ALAOUI : Au-delà de tout ce que l’on pourrait dire ou imaginer, il faudrait savoir que cette coopérative a été bâtie sur des principes et des valeurs. A commencer par notre ferme engagement sur la qualité. En effet, nous portons une très grande attention à la qualité du produit livré au consommateur, car nous savons que sa santé en dépend. C’est aussi pourquoi nous sommes engagés à produire écolo et en respectant l’environnement. Bien sûr en tant que coopérative marocaine, nous ne pouvons pas omettre la solidarité qui constitue même l’ADN de notre coopérative et régit tous ses membres. Un autre point qui nous tient très à cœur, c’est notre marocanité dont nous sommes particulièrement fiers.

A côté de ces valeurs et principes, il y a les efforts sans faille du top management. Un top-management sous la houlette du Président fondateur, Moulay M’hamed Loultiti, véritable visionnaire, accompagné du conseil d’administration et du Directeur général Mounir Arous qui, il faut le dire, est la cheville ouvrière de nombre d’innovations qui ont cours en ce moment au sein de la coopérative. En effet depuis son arrivée, M. Mounir s’est carrément approprié la vision du Président, et a instauré dans ce sens un nouveau modèle de management qu’il impulse à merveille grâce à son caractère serviable et sa détermination. Voilà, si vous voulez, ce qui fait les beaux jours de la COPAG et fonde chacune des actions et missions que nous entreprenons.

IDM Mag : Justement, pourriez-vous nous parler de ces missions ?

H.A : Les missions de la COPAG sont multiples, mais je pourrais vous citer trois qui nous paraissent primordiales. La première est d’intégrer tous les maillons de la chaine de valeur, c’est-à-dire depuis le producteur jusqu’au client. A côté de cela, nous travaillons à concevoir et à développer des produits qui garantissent l’écoulement de la production des adhérents tout en répondant aux besoins et désirs des consommateurs.

Et un autre chantier qui nous tient particulièrement à cœur, c’est de pouvoir définir en permanence des outils de valorisation garantissant une rémunération équitable pour tous les producteurs adhérents à la coopérative, et ce, au service d’un développement humain durable.

La COPAG est sans nul doute un modèle de réussite qui suscite bien d’interrogations. Comment cela a-t-il commencé ?

H.A : Après la refonte de l’OCE et la libéralisation des exportations, 39 producteurs d’agrumes ont décidé de se regrouper et de s’organiser en coopérative pour constituer une entité forte et solidaire portant le nom de COPAG. Convaincu du besoin nécessaire de s’unir dans un domaine tel que l’agriculture pour aborder plus fort les enjeux et les difficultés, Moulay M’hamed Loultiti, le fondateur, va faire adhérer certains de ses pairs à l’idée de se mettre à plusieurs et de s’organiser sous forme de coopératives afin de constituer une force de négociation et se doter des technologies nécessaires pour créer de la valeur ajoutée à leurs activités.

C’est ainsi que naquit la COPAG. Et depuis lors, il (le fondateur, Ndlr) ne cesse de promouvoir et d’encourager le travail coopératif comme le témoigne le lancement en 2001 du programme de mise à niveau des coopératives adhérentes. Un programme qui consiste en la création d’un modèle de développement adapté au système de production des petits agriculteurs.

Parlez-nous si vous le voulez bien de votre stratégie en matière de développement durable et comment elle est déclinée sur le terrain ?

H.A : La COPAG a mis en œuvre une stratégie orientée vers le développement durable. Cette stratégie est déclinée à travers plusieurs programmes et projets qui l’engagent activement dans le développement socio-économique de ses adhérents. Pour ce faire, nous avons mis en place un certain nombre d’initiatives telles que la création de complexes coopératifs avec des infrastructures économiques, administratives sociales, ou l’encadrement administratif et comptable au profit de nos adhérents, ainsi qu’un accompagnement sur le plan technique. Et comme je l’ai souligné en début, nous portons un regard très attentionné à notre environnement. Et comme nous sommes bien conscients de la rareté des ressources hydriques, nous tâchons d’inscrire au cœur de nos actions la protection de l’environnement. Par ailleurs, la COPAG s’est engagée à intégrer les énergies renouvelables dans ses processus industriels.

COPAG, 34 ans de succès

Née de la bonne intention de 39 producteurs agricoles de se regrouper pour devenir un acteur majeur du tissu économique marocain, on peut dire que la COPAG a atteint son objectif. Aujourd’hui, cette coopérative comptabilise 34 années d’existence et de succès dans quatre filières agricoles. Primo, les agrumes ; secundo, les primeurs ; tertio, le lait et ses dérivés ainsi que les jus fruitiers, et quarto la viande et produits à base de viande.

Des activités que couvrent parfaitement ses 3 marques Jaouda, Jayda et Copag Delight. Forte de ses belles performances, la coopérative opère aujourd’hui dans l’accompagnement vis-à-vis de certaines autres structures locales avec qui elle partage volontiers son expérience et les assure de son expertise. Un échange d’expérience qu’elle n’hésite également pas à mettre au profit d’autres pays africains.

COPAG EN BREF

Créée en 1987, la coopérative Bladna connue sous son nom COPAG est à date la plus grande coopérative marocaine et compte parmi les plus importantes du continent. Elle fédère plus de 20 milles producteurs agricoles et emploie une dizaine de milliers de personnes. Ceci sans compter les emplois indirects dont le nombre lui est très considérable. Evoluant dans 4 secteurs majeurs de la production végétale et animalée, à savoir les agrumes, les primeurs, le lait, dérivés et jus de fruit, ainsi que la viande et produits à base de viande, la COPAG est activement engagée dans le développement socio-économique de ses adhérents à travers de multiples initiatives.

Leur dispensant tantôt des formations, tantôt des fournitures, et allant même à mettre à la disposition des familles, des crèches pour la garde des enfants. Consciente des enjeux climatiques et impactant sévèrement leur activité, la coopérative reste regardante sur l’environnement et l’économie d’eau. Par ailleurs, la COPAG est orientée RSE et s’est munie à ce titre depuis 2009, d’une association baptisée Copag Social.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here