58% des chefs d’entreprise sont insatisfaits des services des institutions financières

0
424
Entreprise Crédit bancaire

FINANCEMENT – Les résultats de l’enquête nationale du Haut-commissariat au Plan (HCP) entre janvier et juillet 2019 auprès des entreprises a révélé que 58% des chefs d’entreprises sont insatisfaits des services offerts par les institutions financières.

Ce mécontentement est plus accentué chez les TPE (63%). Les TPME sont les plus confrontées aux difficultés d’accès au financement, qui constitue un obstacle sévère pour 40% d’entre elles.

Pour les chefs d’entreprise sondés, les deux facteurs déterminants pour l’accès au financement bancaire, à savoir les garanties exigées et le taux d’intérêt, se sont davantage resserrés durant la période considérée.

Une entreprise sur cinq recourt au financement externe, dont 93% provient du crédit bancaire, selon le HCP.

Cette proportion s’élève à 46% pour les grandes entreprises (GE) contre 18% pour les très petites et moyennes entreprises (TPME).

L’enquête révèle aussi que près de 33% des entreprises évitent de recourir au crédit bancaire pour des raisons religieuses.

En outre, le HCP relève que 35% des entreprises ont demandé un crédit auprès d’une institution bancaire au cours des trois dernières années.

Cette proportion est de 56% pour les GE et de 27% pour les TPE, ajoute la même source, soulignant que le taux d’intérêt élevé ainsi que les garanties exigées par les banques sont les principaux freins à la demande de crédit.

Méthodologie

L’enquête du HCP couvre l’ensemble du territoire national et cible toutes les entreprises organisées qui détiennent une comptabilité formelle. Elle concerne, en effet, les entreprises opérant dans les secteurs de l’industrie, de la construction, du commerce et des services et exclut de ce champ les secteurs financier, de l’agriculture et de l’informel.

Les entreprises ciblées ont été classées selon le double critère du chiffre d’affaires (CA) et des effectifs employés par référence aux textes juridiques qui en fixent les limites au Maroc. Ainsi dans cette enquête, les TPME sont celles dont le CA est inférieur à 75 millions de dirhams (MDH) et des effectifs inférieurs à 200 employés. Les TPE sont définies comme étant les unités ayant un CA de moins de 3 MDH et un effectif inférieur à 10 employés, tandis que les GE sont celles dont le CA est supérieur à 75 MDH et des effectifs dépassant 200 personnes.

L’échantillon de l’enquête a été conçu selon un sondage aléatoire stratifié basé sur le critère des effectifs et celui de l’activité comme variables de stratification. De par sa taille, il assure la représentativité requise par secteur d’activité et par catégorie d’entreprises.

Cet échantillon est tiré à partir du répertoire statistique d’entreprises géré par le HCP. L’enquête s’est ainsi adressée à de 2.101 unités, 769 représentant l’industrie, 371 la construction, 294 le commerce et 667 les services marchands non financiers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here