Après Orlando, le “Village du Maroc” met le cap sur Abidjan

0
477
Village du Maroc

ROAD SHOW – Après Orlando aux Etats-Unis, la 2e édition du “Village du Maroc” se tiendra du 6 au 8 décembre 2019 dans la métropole économique ivoirienne. Une conférence animée par l’Ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire Abdelmalek Kettani et la DG de Musk Stratégies, Bahia Benkhar s’est tenue en novembre à Abidjan. 

Organisé par “Musk Stratégies” en partenariat avec l’Ambassade du Maroc en Côte d’Ivoire et l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), le “Village du Maroc” s’inscrit en droite ligne de la vision de SM le Roi Mohammed VI préconisant l’ouverture sur l’Afrique et le développement de la coopération sud-sud.

Le “Village du Maroc”, qui aura lieu dans l’emblématique Palais de la Culture d’Abidjan, prévoit une série d’activités variées visant à mettre en exergue les atouts et toute la richesse du patrimoine matériel et immatériel du Maroc.

Il s’agira aussi, à travers les différentes activités programmées, de célébrer l’histoire, les particularités et l’étroitesse des relations existant entre le Maroc et la Côte d’Ivoire.

La 2e édition de cet événement prévoit ainsi des panels et conférences qui donneront la parole à des figures de l’économie et de la géopolitique, outre un défilé de mode donnant à apprécier les créations de deux grands noms de la mode dans les deux pays, en l’occurrence Albert Oiknine et Elie Kuamé.

Le public sera également invité à assister à un spectacle de musique, réunissant la Marocaine Oum et le jeune chanteur à la renommée internationale, Serge Beynaud, auteur du tube à succès “Kota Na Koto”.

Selon les promoteurs du “Village du Maroc”, l’esprit sous-tendant cet événement s’intègre dans la vision avant-gardiste de SM le Roi Mohammed VI qui avait souligné, lors d’un discours prononcé en 2013 à Abidjan, que “l’Afrique doit faire confiance à l’Afrique”.

Cette vision se veut à la fois l’expression d’une rupture dans les rapports des pays africains entre eux mais également un tournant dans la projection de l’Afrique vis-à-vis du monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here