Pour accélérer la transition énergétique, Le Cluster Solaire devient Cluster EnR

894
Cluster EnR, pour la Transition énergétique
Photo de famille du Cluster EnR à la suite des élections qui ont acté le changement de dénomination

Le Cluster Solaire a fait sa mue dernièrement pour devenir le Cluster EnR. Et ce en vue de s’aligner sur les objectifs Green du Maroc, comme consignés dans le Nouveau Modèle de Développement.

Depuis le 30 juin dernier le Cluster Solaire a changé de dénomination pour devenir le “Cluster EnR“. La décision a été prise au cours des assemblées générales extraordinaire, ordinaire, et élective le qui se sont déroulées le 30 juin à Casablanca. Un changement de dénomination qui élargit son champ d’intervention et lui permettra « de s’inscrire dans les recommandations du nouveau modèle de développement et de contribuer à l’accélération de la transition énergétique du pays », indique le communiqué.

Lire Aussi: Le Cluster Solaire valorise la Greentech et les mécanismes de financement existants

Outre ce changement de nom, les organes dirigeants ont aussi été renouvelées. À ce titre, la présidence a échu à Obaid Amrane, le directeur général d’Ithmar Capital. Il sera secondé dans sa tâche par Mohamed Lasry de Cleanenergy, et Rachid Bayed, du MASEN. Ils occuperont respectivement les fonctions de vice-président et de secrétaire permanent.  De plus, de nombreux acteurs de l’écosystème ont rejoint le Conseil d’intégration. Ce qui devrait « créer une nouvelle dynamique autour des énergies renouvelable », fait-on savoir.

Par ailleurs, ce relooking, qui s’est également accompagné d’un changement d’identité visuelle, aura en ligne de mire de maximiser les synergies et fédérer l’ensemble des acteurs de l’écosystème. Un objectif pour lequel le Cluster EnR pourra compter sur ses 200 membres, ses nombreux partenaires nationaux et internationaux. A cet effet, la contribution de son écosystème de startups opérant dans les énergies et des technologies vertes sera déterminante. On n’en dénombre d’ailleurs pas moins de 300.

En clair, avec tous ces changements opérés, c’est l’engagement du Maroc pour le Green qui prend encore des ailes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here