Décarbonation : Du kérosène solaire disponible bientôt

790
La Compagnie SWISS sera la première au monde à utiliser du kérosène vert

Synhelion, une Business Unit intégrée à l’École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) en Suisse a mis en place une technologie qui permet de produire du kérosène solaire à partir du soleil.

L’info a été livrée par Air Journal, site d’information spécialisé dans le secteur du transport aérien. Synhelion, entité commerciale de l’École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) vient d’opérer une avancée majeure dans la décarbonation. Elle a développé un processus permettant d’obtenir du kérosène solaire. Un processus révolutionnaire qui vole au secours des ressources limitée en carburant neutre disponible dans ce secteur.

Kérosène solaire: une technologie innovante

En effet, cette “technologie-clé pour la production de carburant d’aviation durable” repose essentiellement sur la chaleur solaire. « Ce procédé unique utilise la chaleur solaire concentrée pour produire du gaz de synthèse, à partir duquel le kérosène solaire est ensuite transformé selon des processus industriels standard », peut-on lire. Dénommé « sun-to-liquid », ce processus permet d’obtenir un carburant quasiment neutre en carbone. Ainsi donc, “Sun-to-liquid“ ferme le cycle du CO2 dans l’empreinte carbone de l’appareil. Le “kérosène vert“ ne libérerait, lors de sa combustion, que la quantité de CO2 utilisée auparavant pour sa fabrication ». Pour une innovation, c’en est une, et de taille. Elle viendra sans doute contribuer à accélérer la décarbonation du transport aérien.

Déjà une exclusivité d’achat

Révolutionnaire, la trouvaille suisse attire déjà des clients. Et le premier à s’être manifesté est, tout naturellement, la compagnie helvétique Swiss InternationalAirline (swiss). Cette dernière, filiale de l’allemand Lufthansa, a d’ores et déjà conclu un accord stratégique avec Synhelion. Ce en vue d’une exclusivité d’achat du kérosène solaire qui sera produit en Allemagne, précisément à Jülich. C’est là que les installations de production du « carburant solaire » seront installées dans un premier temps. Puis, par la suite, une autre usine devrait être ouverte en Espagne. Quant à la phase de commercialisation du kérosène solaire, elle débutera juste en 2023. C’est du moins ce qui ressort des indiscrétions recueillies auprès des parties prenantes à ce projet. Interrogé, le directeur général de Swiss, Dieter Vranckx, a laissé entendre que « La collaboration avec Synhelion repose sur l’ambition partagée  d’effectuer à l’avenir des vols de ligne neutres en CO2 ».

Ce projet, une fois concrétisé, offrira de belles perspectives au secteur de l’aviation en termes de décarbonation. C’est aussi là une autre opportunité que le Maroc Aéronautique devrait raisonnablement lorgner.

Frère John

Lire aussi: FORUM INTERNATIONAL DES ÉNERGIES DE L’INDUSTRIE 2021 ÉVÉNEMENT MAJEUR DE LA DÉCARBONATION DE L’INDUSTRIE MAROCAINE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here