La BAM veut absorber les excédents de devises des banques

0
537
DR

La Bank Al-Maghrib a annoncé qu’elle organiserait des enchères pour l’achat de devises afin d’absorber les excédents courants.

Dans l’optique d’absorber les excédents courants et d’assurer le bon fonctionnement du marché, la Bank Al-Maghrib (BAM), banque centrale du Maroc, annonce l’organisation d’adjudications de devises à partir de ce lundi 20 septembre 2021.

En d’autres termes, la BAM achètera des devises aux banques au lieu de leur céder des excédents, comme il est d’usage. En fonction de l’évolution du marché des changes, la BAM procédera à ces enchères aussi souvent que nécessaire.

Après la fermeture des frontières pendant le confinement, les banques marocaines ont souffert d’une pénurie de devises à la fin de l’été, principalement du fait des contributions des marocains résidant à l’étranger (MRE), suite à l’ouverture des frontières. Les envois de fonds vers le Maroc par les MRE ont également montré une forte augmentation ces derniers mois.

Les transferts directs ont atteint 54,02 milliards de dirhams à fin juillet 2021, soit une augmentation de 45,6% par rapport aux 37,1 milliards de dirhams à fin juillet 2020. Le montant supplémentaire de plus de 16 milliards de dirhams représente environ 16,4% des transferts. Conséquence, la position de change de la banque, qui est son solde positif ou négatif dans une devise, s’est considérablement améliorée. La position de change de la banque “reste à son plus haut niveau à plus de dix milliards de dirhams”, selon une analyse publiée par Attijari Global Research (AGR).

A fin juillet, la même position de change était toujours inférieure à 2 milliards de dirhams, après avoir continué son évolution durant le mois d’août, il terminera le mois au-dessus de la barre des 9 milliards de dirhams. Selon les dernières statistiques de la BAM, la banque centrale du Maroc va acquérir l’excédent de devises et augmenter ses propres réserves de change, qui se situent à un niveau très confortable de 313 milliards de dirhams. Fin août, les réserves ont également été fortement renforcées par le versement par le Fonds monétaire international d’une allocation de 1,2 milliard de dollars au titre de l’initiative Droits de tirage spéciaux (DTS).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here