Le Maroc et le Royaume-Uni accentuent leurs relations

    0
    959

    Le Maroc et le Royaume-Uni sont sur le point de développer des siècles de relations bilatérales alors que les britanniques cherchent à reconfigurer leurs relations commerciales après leur départ de l’Union Européenne (UE).

    L’ambassade britannique au Maroc participe au mois du commerce mondial de la Chambre de commerce du Royaume-Uni dans le but de « mobiliser le commerce et les investissements internationaux, en présentant les principaux partenaires commerciaux mondiaux stratégiques du Royaume-Uni ». Suite à la décision du Royaume-Uni de quitter l’UE, le Maroc est l’un des marchés prometteurs avec lesquels les Britanniques souhaitent élargir leurs relations.

    Maroc et le Royaume-Uni célèbrent trois siècles de relations commerciales, marquant l’accord commercial de 1721 signé à Fès. L’ambassadeur britannique, Martin Simon a parlé de plans bilatéraux pour étendre les liens économiques et a annoncé de nouvelles initiatives visant à voir davantage d’étudiants marocains étudier au Royaume-Uni. Les deux pays s’engagent ainsi à développer considérablement les relations commerciales existantes et investir dans l’éducation et l’énergie verte.

    Construire des relations commerciales entre les deux royaumes, c’est s’appuyer sur des liens économiques déjà forts. L’ambassadeur Simon a souligné que le Royaume-Uni exporte déjà de grandes quantités de pétrole raffiné, de gaz, de voitures et de composants pour avions vers le Maroc, tandis que le pays d’Afrique du Nord exporte principalement des légumes et des fruits frais de son important secteur agricole.

    Les britanniques et les marocains voient un potentiel bien plus grand à l’avenir. L’ambassadeur a décrit les deux pays comme ayant « des économies très complémentaires », en particulier dans les initiatives de classe mondiale du Maroc en matière d’énergie verte et d’hydrogène vert. Les britanniques voient le Maroc comme un pays qui peut devenir un exportateur clé d’énergie verte vers l’Europe. « Le Maroc est un leader mondial des énergies renouvelables, il y a de plus en plus d’opportunités d’investissement dans ce secteur »

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here