Le Maroc, premier pays à présider le CMI, après la Banque Mondiale

    0
    433

    Depuis le 1er juillet, le Maroc assure la présidence du Centre pour l’intégration en Méditerranée (CMI), après son élection pour un mandat de trois ans (2021-2024), selon l’annonce du ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration et le Groupe de la Banque mondiale, dans une note conjointe.

    « Dans le cadre de la réforme de gouvernance du Centre pour l’Intégration en Méditerranée (CMI) prévoyant désormais une présidence tournante parmi les pays membres du Centre, le Royaume du Maroc assure depuis le 1er juillet 2021 la présidence de ce centre stratégique pour la collaboration entre les pays du pourtour méditerranéen. Le mandat de cette présidence couvrira la période allant de 2021 à 2024 », indiquent les deux institutions.

    Le Royaume devient ainsi le premier pays à présider ce centre régional, prenant le relais du Groupe de la Banque mondiale qui pilotait jusqu’ici les activités du CMI, fait savoir la même source. «Depuis sa création en 2009, le CMI a été un véritable moteur de partage de connaissances, d’échanges nord-sud et sud-sud et de collaboration thématique entre les deux rives de la Méditerranée », a déclaré Ferid Belhaj, Vice-Président de la Banque mondiale pour la région Moyen-Orient Afrique du Nord. « Nous nous réjouissons de la désignation du Royaume du Maroc à la présidence de ce centre, permettant ainsi une appropriation renforcée du Centre par ses membres, notamment les pays du sud de la Méditerranée », a affirmé Belhaj.

    Le CMI est un espace d’échange sur les bonnes pratiques, les politiques publiques et les solutions pour relever les défis de développement de la région méditerranéenne. Le Centre facilite aussi la mise en œuvre de projets régionaux répondant aux nouveaux défis d’un développement inclusif, vert et résilient dans la région.

    À partir de juillet 2021, le CMI a officiellement rejoint le Bureau des Nations unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS) dans le cadre d’un accord d’hébergement pour le soutien opérationnel et de service, et accueillera ONU Habitat parmi ses membres.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here