Maroc et le Japon lancent deux projets en zone rurale pour renforcer leurs liens

0
761

Le Royaume du Maroc et le Japon viennent à nouveau de s’engager l’un envers l’autre avec le lancement de deux projets de coopération en zone rurale, afin de renforcer les relations de coopération et d’amitié existantes entre les deux nations.

Shinozuka Takashi, ambassadeur du Japon et deux associations marocaines (la Coopérative Alijid agricole et l’association Dar Talib Tamaloukt) ont signé ce 14 septembre, deux contrats de don de plus de 1,2 million de Dirham, soit près 122 000 Euro.

Il s’agit des projets d’aménagement d’une séguia au Ksar Taznakte, province d’Errachidia et de l’extension de l’internat des filles à la commune Tamaloukt, province de Taroudant, respectivement au profit de la Coopérative Alijid agricole et de l’association Dar Talib Tamaloukt.

Le premier projet consiste à la construction d’un canal d’irrigation traditionnelle sur 950 m en béton, dont l’objectif est d’améliorer les conditions de vie d’environ 2300 habitants, soit 460 familles, dans la commune de M’daghra. Mais également permettra le renforcement de la résilience de l’écosystème local, face aux impacts croissants du changement climatique ; l’augmentation du débit de l’eau et la réduction du temps d’irrigation ; ainsi que l’amélioration de la sécurité alimentaire locale des habitants à travers l’augmentation de la superficie agricole irriguée, pour un montant total de plus de 486 000 Dirham, soit 46 000 Euro.

Le second projet, lui consistera en la construction d’un étage de 206 m² pour l’hébergement de 38 collégiennes issues de trois communes rurales, ayant comme objectif de lutter contre l’abandon scolaire et l’amélioration des conditions de scolarisation des filles en zone rurale, pour un coût s’élevant à plus de 793 000 Dirham, soit 75 000 Euro.

À cette occasion, l’ambassadeur Shinozuka a félicité chaleureusement les initiatives de la société civile, qui œuvre pour le bien-être et le développement durable des communautés locales du Royaume.

Portant sur le bien-être et le développement durable du Maroc, ces deux dons sont fournis dans le cadre du programme intitulé « Don aux microprojets locaux contribuant à la sécurité humaine (APL) » lancé en 1989, dont 366 projets initiés par des associations marocaines ont été financés avec un montant global d’environ 173.735.000 Dirhams.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here