Mastercard : Plusieurs consommateurs en Afrique et au Moyen-Orient utilisent le paiement sans contact

0
633

Plus de 70% des personnes au Moyen-Orient et en Afrique utilisent désormais une forme de paiement sans contact, en invoquant la sécurité et la propreté, ressort-il d’un sondage mondial réalisé par Mastercard.

«En mars, alors que de nombreux pays du Moyen-Orient imposaient les restrictions nécessaires à la distanciation sociale, une majorité de consommateurs se sont tournés vers les paiements par carte sans contact pour les achats essentiels», indique Mastercard dans un communiqué.

Le fait de courir au magasin pour acheter des œufs, des médicaments et d’autres produits de première nécessité a changé de manière spectaculaire, souligne Mastercard, notant que les acheteurs du monde entier ont dû s’adapter aux mesures de distanciation sociale et à d’autres nouveaux défis lorsqu’ils achètent des produits de consommation courante pour leur famille et leurs proches.

«Ce changement de comportement des consommateurs est particulièrement évident à la caisse, car les gens expriment un désir de cartes sans contact et des inquiétudes quant à la propreté et la sécurité au point de vente», ajoute Mastercard qui dit avoir réalisé cette étude à travers des entretiens en ligne avec 17.000 consommateurs dans 19 pays du monde.

Dans le détails, les résultats des répondants au Moyen-Orient et en Afrique montrent que les cartes sans contact passent au-dessus du portefeuille, relève Mastercard, faisant savoir que les perceptions de sécurité et de commodité ont suscité une préférence pour les cartes sans contact et rappelé aux consommateurs la commodité d’une utilisation à l’échelle mondiale.

Ainsi, assure la même source, six personnes interrogées sur dix (61%) dans la région ont échangé leur carte en haut de leur portefeuille contre une carte sans contact.

En outre, cette étude a révélé que la perturbation mondiale a entraîné une inquiétude accrue des consommateurs quant à l’utilisation d’argent liquide et une perception positive du sans contact en raison de la sécurité et de la tranquillité d’esprit qu’il procure.

D’après les résultats, 70% des personnes interrogées dans la région disent utiliser désormais une forme de paiement sans contact.

Dans le contexte de la pandémie, 84% des personnes interrogées ont déclaré que le paiement sans contact était un moyen de paiement plus propre. De même, 79% ont déclaré que les méthodes de paiement sans contact ont été faciles à adopter.

L’étude a également mis en avant l’adoption durable du sans contact. En effet, près de deux personnes interrogées sur trois (64%) ont confirmé que la pandémie les avait amenées à utiliser moins d’argent liquide, et 81% ont déclaré qu’elles continueraient à utiliser le sans contact une fois la pandémie terminée, ce qui indique un changement de comportement à long terme.

Cette étude a été menée du 10 au 12 avril 2020 auprès de 17.000 consommateurs, dont 1.000 répondants par pays aux États-Unis et au Canada (Amérique du Nord), en Australie, à Singapour (Asie-Pacifique), aux Émirats arabes unis, au Royaume d’Arabie saoudite, en Afrique du Sud (Moyen-Orient et Afrique), au Royaume-Uni, en Italie, en France, en Allemagne, en Espagne, en Pologne, en Russie, aux Pays-Bas (Europe) et 500 répondants bancarisés par pays au Brésil, au Costa Rica, en République dominicaine et au Chili (Amérique latine et Caraïbes).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here