Mohamed El Bouhmadi et Lamia Tazi, le nouveau binôme à la tête de la FMIIP

0
1482

Réunie en Assemblée générale ordinaire élective (AGOE), ce 23 septembre, à Casablanca, la Fédération Marocaine de l’Industrie et de l’Innovation Pharmaceutiques (FMIIP) a élu son nouveau président, en la personne de Mohamed El Bouhmadi.

Mohamed El Bouhmadi est le nouveau président de la FMIIP. Lui et sa vice-présidente générale, Lamia Tazi ont été élus à l’unanimité par les membres de la fédération, pour un mandat de trois ans

Docteur en pharmacie et diplômé de l’université de Montpellier en 1984, Mohamed El Bouhmadi a démarré sa carrière la même année en tant que pharmacien au centre hospitalier universitaire (CHU) de Montpellier, avant d’intégrer en 1990 Synthémédic-Filiale de Synthélabo et Maphar Groupe Sanofi-Synthelabo en 1999 à Casablanca. En 2006, il fonde les « Laboratoires Zenithpharma » dont il est le président directeur général (PDG).  Membre actif de plusieurs associations, El Bouhmadi a été président du conseil de l’Ordre des Pharmaciens fabricants et répartiteurs pendant deux mandats et vice-président de l’Association marocaine de l’Industrie pharmaceutique marocaine (AMIP) entre 2015 et 2019.

La nouvelle vice-présidente de la FMIIP, quant à elle, elle est présidente du Conseil d’administration et PDG de Sothema. Sa carrière a duré plus que 20 ans, durant lesquelles elle a gravi les échelons de l’organisation, après avoir obtenu son doctorat en pharmacie de l’université de Liège en 1997. Lamia Tazi a joué un rôle central dans le développement local et international de Sothema, notamment via la création de filiales. Elle est également PDG et administrateur de West Afric Pharma, première filiale d’un laboratoire marocain au Sénégal.

Par ailleurs, Lamia Tazi a été Secrétaire générale de la Fédération marocaine de l’Industrie et de l’innovation pharmaceutiques (FMIIP) et présidente de la Fondation Omar Tazi des œuvres humanitaires et vice-présidente de l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX).

S’exprimant à l’issue de l’assemblée, le binôme élu a rendu un hommage appuyé à l’action du président sortant, Ali Sedrati, qui a porté haut les ambitions de l’industrie pharmaceutique nationale, sans relâche et dans l’intérêt de la souveraineté sanitaire du pays. Le nouveau président a déclaré se tenir prêt à « approfondir l’action de la FMIIP en faveur de la production locale et s’inscrire dans les chantiers ambitieux portés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, notamment la mise en œuvre et la généralisation de la protection sociale et la couverture sanitaire universelle ».

Fondée en 1985, la FMIIP est la première association du secteur pharmaceutique. Elle s’engage depuis plus de 35 ans pour la valorisation de l’industrie pharmaceutique nationale et rassemble les principaux laboratoires marocains, et les multinationales disposant de sites de production de médicaments dans le pays. Les membres de la FMIIP représentent également plus de 260 groupes étrangers.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here