Energie durable : l’expérience marocaine applaudie à Monaco

0
746

Autour du thème «Réinventer les modèles économiques», la première édition du Forum Transition Monaco qui a été organisée le 26 et 27 Juin à Monaco sous la présidence effective de SAS le Prince Albert II de Monaco, dont des leaders internationaux, des investisseurs, des chefs d’entreprise. L’événement a mobilisé des acteurs clés pour trouver des solutions réelles pour que les pays et les industries prospèrent tout en préservant notre planète pour la future génération.
Suite au programme ambitieux fixé par les Objectifs de développement durable des Nations Unies, l’Accord de Paris sur le climat et le Sommet One Planet, le Forum Transition Monaco vise à agir comme un catalyseur de changement, tout en s’attaquant aux grands défis que sont la croissance démographique, le changement climatique et l’épuisement des ressources naturelles, les entreprises de tous les secteurs et de toutes les industries devront trouver des moyens de transformer radicalement leurs modèles économiques.
Intervenant lors de ce Forum qui, à la recherche de créer un hub européen d’investissements consacré à la transition et à la construction d’un nouvel écosystème, Obaid Amrane, Membre du Directoire chez MASEN a mis le point sur les objectifs aspirant qui font du Maroc une référence régionale, même mondiale, en la matière.
A cet égard, le Royaume anticipe ainsi de porter la part du renouvelables dans le mix énergétique à 52% d’ici à 2030 en réduisant sa dépendance énergétique de l’étranger affirme-t-il en indiquant que le Royaume s’est également adopté une stratégie intégrée faisant du développement industriel, de l’accélération de la recherche et développement, de l’innovation et du développement territorial, des principes complémentaires à celui de la génération de l’énergie renouvelable. Comme il a insisté sur l’importance qu’accorde le Maroc à la coopération internationale, à travers notamment les actions menées par l’agence Masen dont il fait parti
Des face-à-face, des échanges d’expériences et de pratiques ont ainsi fait l’objet d’accords avec plus d’une dizaine de pays subsahariens dans le but d’accélérer le déploiement des énergies renouvelables sur le continent noire et réagir aux besoins énergétiques des populations, en indiquant la nécessité de continuer d’œuvrer pour réunir les conditions de réalisation des projets en termes de ressources financières, d’environnement, d’investissement et de cadres institutionnels et législatifs adaptés.
Quelque 500 participants prennent part à cette première édition du Forum, qui se tient sous la présidence effective de SAS le Prince Albert II de Monaco, dont des leaders internationaux, des investisseurs, des chefs d’entreprise, des entrepreneurs des technologies propres, qui ont tous en commun l’engagement pour un futur où la soutenabilité serait érigée en modèle économique.

Pourquoi MONACO ?
Monaco plonge dans un avenir plus propre avec toute sa force, dirigé par Son Altesse Sérénissime Albert II, Prince Souverain de Monaco, un champion de l’environnement de longue date et passionné. Engagée au niveau international à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 50% d’ici 2039 et à atteindre sa neutralité carbone d’ici 2050, la Principauté promeut les énergies renouvelables, la mobilité propre et l’efficacité énergétique.
La stratégie du port vert de Monaco est un exemple de l’un des projets d’extension des terres durables les plus ambitieux entrepris. Sa vision verte associée à un environnement d’affaires attractives et un flair méditerranéen font de Monaco un parfait point de départ pour l’innovation et un emplacement idéal pour le Forum Transition Monaco.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here