Entretien Ahmed Ouahab, Directeur général JobRouter EMEA

0
1817

« La digitalisation ne doit plus être vue comme un investissement qui se décide avec un calcul de ROI, mais comme un positionnement dans le monde du futur. »

Déjà présent sur des problématiques de processus industriels et de systèmes d’informations, JobRouter accompagne les entreprises industrielles (aéronautique, automobile, agroalimentaire, cosmétique, électronique, matériaux…) dans leurs programmes de transformations. De l’audit des processus, au pilotage de projet / programmes, l´implémentation de la plateforme JobRouter et la conduite du changement, l’expérience de JobRouter garantit un accompagnement efficace et novateur, qui permet aux entreprises de prendre une longueur d’avance. Sous la thématique de l’Industrie 4.0, Industrie du Maroc Magazine est allé à la rencontre de son directeur général, qui nous a dévoilé la vision de JobRouter Maroc sur l’entreprise du futur.

« La plateforme allemande JobRouter est une plateforme de digitalisation full Web qui se compose de plusieurs innovations technologiques parmi lesquels la partie « GED » (Gestion électronique de documents), la partie « JobRouter Cloud », mobilité, qui fait que notre solution responsive est compatible avec tous les terminaux (tablettes, PC, Smartphones,…). Nous trouvons aussi la partie « connectivité », afin de s’interfacer avec tous les systèmes tiers existants au sein des organisations. »

Que veut dire « Industrie 4.0 » ? Que doit-on en attendre?

L’industrie 4.0 est liée à la transformation digitale, incluant l’IT, matériels et logiciels, permettant aux entreprises de créer une intégration des processus entre la conception des produits, la planification et l’ingénierie de la production et son exécution.
Cette numérisation induit des changements profonds dans l’industrie et cela n’échappera à aucun secteur. L’ensemble des vecteurs de l’innovation d’affaires sont touchés: le produit, les services, les processus, la distribution. Via les systèmes informatiques, c’est toute la manière dont une entreprise organise sa production qui change. De plus, une masse de données sans précédents est générée le long de la chaîne de valeur. Différentes solutions sont proposées aux industries pour les aider et les accompagner dans leurs différentes étapes de la digitalisation de leurs processus métiers, dont le BPM (Business Process Management).

L’approche BPM intégrée dans la plateforme JobRouter simplifie la dématérialisation des processus dans le secteur industriel et permet de retrouver rapidement de l’agilité sans remettre en cause votre système d’information existant.

Comment JobRouter accompagne les entreprises dans leur démarche de transformation et digitalisation ?

Nous pensons chez JobRouter que les 3 leviers de cette transformation sont : L’utilisation des technologies disponibles et à venir, l’optimisation des processus de gestion et l´organisation de l’entreprise. Ce type de transformation ne peut pas être comparé à un programme classique de développement et d’implémentation d’une solution informatique.

Les plus grands changements vont devoir se faire dans les cultures et les mentalités. Il faudra mettre en place des nouvelles habitudes, instaurer une nouvelle philosophie pour faire en sorte que les changements s’opèrent et soient effectifs. A travers son réseau de partenaires spécialisés répartis en différents secteurs, JobRouter peut accompagner les entreprises dans leur démarche de digitalisation.
Nous avons besoin du top management de l’entreprise pour accompagner cette démarche et qui soit à même de gérer cette transition Il faut également arrêter de percevoir la digitalisation comme un simple investissement qui se décide avec un calcul de ROI, mais plus comme un positionnement dans le monde du futur.

Quel en est l’impact sur notre tissu économique?

Grâce à la digitalisation, on peut pratiquer l’innovation au niveau des processus. Concrètement, cela veut dire augmenter sa productivité et optimiser sa production grâce à la numérisation des procédés.
Objets connectés, imprimantes 3D, senseurs intelligents pour les machines, exploitation des données issues du big data. Toutes ces techniques font partie des ingrédients qui entrent dans composition de l’«industrie 4.0», sans toutefois que l’on puisse résumer ce concept à l’une ou l’autre de ces technologies considérées séparément. L’industrie 4.0 n’est pas seulement une technique mais un changement culturel, en lien avec la numérisation.

A quoi va-t-il falloir faire attention en passant en mode 4.0?

Ce n’est pas parce qu’on est passé en mode 4.0 que les processus mal conçus vont soudainement se mettre à fonctionner. Le numérique n’est pas le remède à tous les maux. Il est impératif de remettre les choses à plat et de digitaliser intelligemment. Cela implique de soigneusement réfléchir aux procédés en place et de ne faire le pas qu’une fois prêt.

Quelle est l’approche de JobRouter pour passer à une industrie 4.0 au Maroc et en Afrique ?

Aujourd’hui au Maroc nous n’avons pas constaté un grand besoin en digitalisation, seuls les grands groupes en sont concernés. Les uns sont conscients de l’urgence de la situation mais ne réagissent pas quand les autres ont carrément anticipé le changement qui est en train de s’opérer

JobRouter se donne comme devoir de sensibiliser ceux qui hésitent encore via des événements, l’organisation de séminaires,pour un retour d’expérience,parce que la transition numérique est imminente et elle se fera avec ou sans eux. Le rôle de JobRouter consiste à les sensibiliser dans ce sens en présentant la situation réelle du marché marocain, et en proposant des solutions innovantes qui répondent au besoin local. JobRouter Maroc essaie de faire le pont entre l’industrie 4.0 déjà enclenchée en Europe et les prémices de cette transition qui commence à s’opérer en Afrique.

En Afrique, il faut créer des solutions innovantes, un modèle qui répond parfaitement aux besoins des entreprises africaines en commençant par le Maroc, puisque le Royaume représente un hub dans la région, puis dupliquer ce modèle à l’ensemble des pays du continent. Ces solutions devraient permettre aux entreprises de résister aux changements technologiques et rester compétitives.
Au Maroc, nous avons les moyens de réaliser ceci, puisque nous disposons de solides connaissances en ingénierie, ainsi que d’une forte volonté de l’Etat marocain et des pouvoirs publiques d’accompagner cette transition, notamment par le biais du Plan d’accélération industrielle initié par le ministère de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique et le Plan Maroc Digital 2020 ainsi que la création d’entités pour soutenir ce développement, à l’instar de l’agence du développement numérique. JobRouter se place donc en tant qu’acteur de ce changement pour accompagner et soutenir cette vision étatique dans le but d’accélérer le processus de digitalisation afin d’atteindre une industrie 4.0 de notre pays et de tout notre continent.

Portrait du Groupe JobRouter
La société JobRouter Maroc est une filiale de l’éditeur allemand JobRouter AG, présent sur le marché européen depuis plus de 15 ans. La société connait un très grand développement à l’international. En 2014, JobRouter a choisi Paris et Casablanca pour y piloter sa croissance en France et au Maroc, mais aussi pour servir les marchés du Moyen Orient et de l’Afrique. D’autre part, le marché marocain représente un potentiel stratégique pour notre développement. Après l’expansion au Maroc, en Turquie et en Pologne, le cinquième emplacement vient d’être confirmé à LONDRES, au Royaume-Uni, et se focalisera sur l’industrie des services financiers.
JobRouter enregistre une croissance exponentielle des ventes : une forte croissance des ventes de 36,1/ 68,5% d’augmentation des licences logicielles / Plus de 40 000 nouveaux utilisateurs de logiciels en 2016 / Relance et intégration d’une offre Cloud.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here