Ericsson mène la charge pour les jeunes femmes dans les TIC

0
203

Au cours des dix dernières années, plus de 377 000 filles et jeunes femmes ont participé à plus de 11 400 célébrations de la Journée internationale des jeunes femmes dans les TIC organisées dans 171 pays. Les gouvernements, les autorités nationales de régulation des technologies de l’information et des communications (TIC), les entreprises du secteur des TIC, les établissements universitaires et les organisations non gouvernementales (ONG) du monde entier ont tous été encouragés à se joindre au mouvement. Toutefois, alors que nous célébrons nos réalisations et nos efforts pour encourager les jeunes filles à s’orienter vers les domaines liés aux sciences, aux technologies, à l’ingénierie, aux arts et aux mathématiques (STEAM), il reste encore bien du chemin à parcourir par les organisations du monde entier.

L’écart entre les genres dans les STEAM est saisissant : dans l’enseignement supérieur, seuls 35 pour cent de tous les étudiants inscrits dans des domaines liés aux STEAM sont des femmes. Plus inquiétant encore, le taux d’inscription des femmes est particulièrement bas dans les TIC (3 pour cent). Ainsi, en Europe, seules 29 femmes sur 1 000 étaient titulaires d’un diplôme en informatique en 2015. Les recherches montrent également que l’écart entre les genres commence dès le collège, où les filles sont moins enclines à choisir des matières liées à la technologie et aux sciences. Cette tendance se poursuit à l’université et pendant le reste de leur carrière.

Faire en sorte qu’un plus grand nombre de filles et de jeunes femmes choisissent une carrière dans les TIC est important, non seulement parce que des équipes diversifiées et inclusives créent de meilleurs environnements de travail, mais aussi parce que cela a un impact sur notre productivité et notre rentabilité. En fait, une récente étude de McKinsey portant sur 1 000 entreprises dans 12 pays a révélé que les entreprises qui avaient pris des mesures pour améliorer l’égalité des genres étaient plus rentables que les moyennes nationales.

Selon une récente étude menée par l’UNESCO, le Maroc occupe le deuxième rang parmi les États arabes en termes de proportion de femmes diplômées en ingénierie (42,2 %).

Nora Wahby, Vice-Présidente et Responsable chez Ericsson pour le Maroc et l’Afrique de l’Ouest a déclaré : « Depuis 2011, la Journée internationale des jeunes femmes dans les TIC a été célébrée dans 171 pays à travers le monde, mettant en vedette plus de 377 000 filles et jeunes femmes. Chez Ericsson, nous invitons les jeunes femmes qui se passionnent pour les STEAM et les TIC à participer à nos événements dans de nombreux pays. Ericsson est un fervent partisan de la Journée des jeunes filles dans les TIC, à travers de nombreuses initiatives mondiales, comme Connect to Learn, qui vise à renforcer l’autonomie des jeunes étudiantes. Il y a un fort potentiel au Maroc et nous tenons à maintenir notre soutien pour encourager les jeunes femmes à poursuivre des études et une carrière dans les STEAM. »

L’année dernière, conscient du fait que de nombreux parents enseignaient et continuent d’enseigner à leurs enfants à la maison, Ericsson a partagé du matériel d’apprentissage, dans l’espoir qu’il permette aux enfants et aux parents d’avoir un aperçu utile du codage et de l’informatique, des sciences et de la technologie.

Alors que ces programmes se poursuivent, cette année, Ericsson a également incité ses employés à se dépasser en se concentrant sur leur propre foyer et en enseignant à leurs propres filles et jeunes membres de leur famille le potentiel de STEAM et des carrières dans les TIC par le biais de l’initiative Be a Teacher, pour laquelle ils ont reçu du matériel pédagogique et des boîtes à outils. En outre, dans le cadre du programme Share our Story, Ericsson a organisé des sessions virtuelles afin d’informer et d’inciter les jeunes femmes et leurs familles à explorer le secteur des TIC et les perspectives de carrière qu’il offre. Un autre grand projet qui mérite d’être mentionné est Technovation, un concours mondial de technologie pour les filles. Répartis dans 28 pays, près de 100 employés d’Ericsson encadrent actuellement des filles âgées de 10 à 18 ans.

Bien qu’il y ait encore du travail à faire, des efforts ont été entrepris et l’avenir des études STEAM en tant que choix de carrière est vraiment passionnant. Les recherches montrent que plus de 65 % de nos étudiants occuperont des emplois qui n’existent pas aujourd’hui. En mobilisant les participants à la Journée des jeunes filles dans les TIC, nous espérons contribuer à préparer cet avenir, en encourageant de plus en plus de jeunes femmes à envisager des carrières dans les TIC, et en élargissant simultanément notre travail en interne pour nous mobiliser et collaborer en faveur de la parité et de l’égalité des genres en général.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here