Essaouira : Une formation sur le droit à la participation publique et le plaidoyer numérique

0
491

Une formation sur «le droit à la participation publique et le plaidoyer numérique» a été organisée du 4 au 6 septembre à Essaouira par «L’Association des Amis du Verbe» au profit d’une vingtaine de jeunes acteurs de la société civile.

Organisée, en partenariat avec «International Center for Not-for-Profit Law» (ICNL), la formation, qui s’inscrit dans le cadre du projet «Youth Impact», avait pour objectif de renforcer les capacités des participants en matière du droit à la participation publique et au plaidoyer numérique, et de leur donner les moyens nécessaires pour garantir une participation effective au sein de leurs communautés.

Trois jours durant, les participants ont bénéficié d’une formation avancée portant sur la définition du cadre juridique international et national encadrant le droit de la participation publique, ses fondements et ses principes, ainsi qu’une présentation des expériences et des bonnes pratiques dans ce domaine, et des mécanismes de mise en œuvre du droit à la participation publique, tel qu’énoncé dans la Constitution de 2011.

«Grâce à ce projet, les jeunes de la province d’Essaouira auront l’opportunité d’approfondir leurs connaissances et leurs capacités en matière de démocratie participative et de mécanismes de participation publique, d’autant plus que nous entrons dans une année électorale qui requiert une implication significative des jeunes», a souligné le chef de projet, M. Youssef Askour.

Tout en rappelant qu’il a été procédé à la publication d’un guide sur la participation publique active des jeunes, M. Askour a relevé que ce document explique la participation publique de manière simplifiée, en s’appuyant sur les conventions internationales et la législation nationale, et devrait aider les jeunes à avoir un impact positif et à intensifier leur participation au prochain scrutin.

Durant cette formation, des podcasts sur le droit de la participation publique ont été élaborés dans le cadre de projets collectifs, afin de les publier sur les réseaux sociaux en tant que plaidoyer numérique et mécanisme de sensibilisation quant à l’importance de la participation des jeunes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here