Exécution de la LF-2020: Déficit budgétaire de 28,8 MMDH à fin juin

0
790

L’exécution de la loi de finances à fin juin 2020, laisse apparaitre un solde budgétaire négatif de 28,8 MMDH, résultant de ressources ordinaires (hors recettes d’emprunts) de 203,1 MMDH et de charges (hors amortissements de la dette) de 231,8 MMDH.

Compte tenu de recettes d’emprunts de 53,4 MMDH et d’amortissements de la dette de 30,4 MMDH, l’exécution de la loi de finances dégage un excédent des charges sur les ressources de 5,8 MMDH.

1- Les ressources de l’Etat

Les ressources globales de l’Etat durant le premier semestre 2020 ont atteint 256,5 MMDH, soit un taux de réalisation de 56,2% des prévisions de la loi de finances, sachant que les arriérés de remboursement de la TVA et les demandes de restitution de l’IS ont été respectivement de 41,2 MMDH et de 4,1 MMDH à fin décembre 2019. Les ressources globales de l’Etat se répartissent comme suit :
– les recettes ordinaires ont été de 125,5 MMDH, soit 48,9% des ressources globales. Elles enregistrent un taux de réalisation de 48,8% des prévisions de la loi de finances. Les recettes ordinaires se composent de recettes fiscales pour 81,8% et de recettes non fiscales pour 18,2%.
– les recettes d’emprunts à moyen et long termes ont atteint 53,4 MMDH, soit 20,8% des ressources globales de l’Etat. Elles ont été réalisées à hauteur de 54,9% des prévisions de la loi de finances. Le recours au marché des adjudications a représenté 88,4% à ce titre.
– Les recettes des comptes spéciaux du Trésor (CST) se sont établies à 76,8 MMDH, soit 29,9% des ressources globales de l’Etat. Elles ont été réalisées à hauteur de 76,6% des prévisions de la loi de finances.
– les recettes des services de l’Etat gérés de manière autonome (SEGMA) ont été de 813 MDH, soit 0,3% des ressources globales de l’Etat. Elles ont été réalisées à hauteur de 36,3% des prévisions de la loi de finances ;

2- Les charges de l’Etat
Les charges totales de l’Etat ont atteint 262,3 MMDH, soit un taux de réalisation de 52,6% des prévisions de la loi de finances. Elles se répartissent comme suit :
-Les dépenses ordinaires du budget général ont atteint 126,3 MMDH, soit 48,1% des charges totales de l’Etat. Elles ont été réalisées à hauteur de 50,4% et sont constituées pour 53% de dépenses de personnel.
– Les dépenses d’investissement de 36,3 MMDH ont été réalisées à hauteur de 46,4% des prévisions. Elles représentent 13,8% des charges totales à fin juin 2020.
– Les émissions des CST ont atteint 68,7 MMDH, soit un taux de réalisation de 68,7%. Ces dépenses représentent 26,2% des charges globales.
– Les amortissements de la dette se sont établis à 30,4 MMDH. Ils représentent 11,6% des charges et ont été réalisés à hauteur de 45,1%.

Au niveau des soldes
Durant le premier semestre 2020, l’exécution de la loi de finances laisse apparaitre :
– un solde ordinaire négatif de 805 MDH.
– un solde du budget de l’Etat (hors recettes d’emprunts et amortissements de la dette) négatif de 28,8 MMDH.
– un excédent des charges sur les ressources de 5,8 MMDH.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here