FAI : le modèle infrastructurel marocain au cœur de la 14e édition

326

Le forum annuel de la promotion du secteur des infrastructures de transport en Afrique du Nord, de l’ouest et centrale, FAI, fait son grand retour au Maroc, plus précisément à Rabat, dans une édition inédite. En plus de la connectivité routière, les activités ferroviaires et aéroportuaires y seront abordées.

One Africa Forums (ex i-conférences) vous donne rendez-vous les 12 et 13 décembre 2022 à Rabat pour la 14e édition du Forum Africain des Infrastructures 2022, sous le thème : « Infrastructure de transport : un impératif pour une Afrique intégrée ». Plus de 400 acteurs clés d’une trentaine de pays seront réunis à la capitale du Maroc, Rabat, pour débattre entre pays de la région sur les pistes de développement des infrastructures en Afrique.

Pour cette édition 2022, les organisateurs ont œuvré vers une évolution intelligente et innovante du concept de ce forum, dans une dynamique intégrative et fusionnelle, en élargissant le périmètre de réflexion aux différentes composantes de ce secteur hautement stratégique à savoir les activités ferroviaires et aéroportuaires en plus de la connectivité routière. Avec ce nouveau format innovant, FAI va connaitre une nouvelle dimension qui permettra aux acteurs dans une approche holistique de passer au crible les grandes avancées, les retards et faiblesses infrastructurels et par ricochet d’aboutir à un diagnostic à même de servir de guide aux autorités étatiques dans leurs politiques publiques.

Dans un contexte inflationniste où les crises sanitaires, sécuritaire et écologique accentuent les besoins et redessinent les priorités, la question de l’intégration africaine est plus que jamais au-devant de l’actualité. En gestation depuis des années, la Zone de Libre Échange Continentale Africaine est désormais en vigueur et devra avoir les moyens de ses ambitions. Cependant, la réussite de l’intégration commerciale africaine ne peut être assurée sans des infrastructures terrestres, portuaires et aéroportuaires adéquates capables de répondre efficacement à la dynamique de développement envisagée par les pays africains.

Le Maroc de par ses politiques volontaristes et ses actions engagées pour le développement de ses infrastructures peut être un modèle inspirant pour ses partenaires africains surtout que le pays compte maintenant une infrastructure de classe mondiale dans le domaine autoroutier (plus 1800 Kms), ferroviaire (ligne LGV) ou encore portuaire (Tanger Med classé parmi les 15 meilleurs ports au monde).

« S’il est indéniable que beaucoup d’efforts ont été déployés ces dernières années pour lever les barrières aux échanges commerciaux et favoriser l’intégration régionale, le continent a encore beaucoup de chemin à parcourir et de défis à relever pour faire de ces infrastructures de transport de véritables leviers d’intégration régionale et continentale », a déclaré M. Hassan Alaoui, Président de One Africa Forums.

Parmi les temps forts de cette édition 2022, la séance d’appel à projets qui représente une occasion idoine pour les ministères des infrastructures et des transports africains de présenter les projets programmés dans leurs pays sur le court, moyen et long terme, une séance à laquelle participeront les bailleurs de fonds internationaux ainsi que les constructeurs, équipementiers, cabinets conseils en ingénierie etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here