Fête du Trône : Les principaux points du discours royal

0
1152

A l’occasion de la Fête du Trône, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé un discours à la nation. Dans ce discours, le Souverain a annoncé plusieurs réformes, dont voici les principaux points.

Lancement d’un plan de relance

Le Souverain a indiqué que 120 milliards de DH seront injectés dans l’économie, soit l’équivalent de 11% du PIB. «Ce taux inscrit le Maroc parmi les pays les plus audacieux en matière de politique de relance économique post-crise», a souligné S.M. le Roi. Et d’ajouter : «Nous avons estimé qu’un Fonds d’investissement stratégique devait être créé pour remplir une mission d’appui aux activités de production, d’accompagnement et de financement des grands projets d’investissement public-privé, dans une diversité de domaines».

Généralisation de la couverture sociale

Sa Majesté le Roi a estimé que le moment était venu de lancer, au cours des cinq prochaines années, le processus de généralisation de la couverture sociale au profit de tous les Marocains.

Ce programme devra porter, en premier lieu, sur la généralisation de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) et des allocations familiales, avant d’être ensuite étendu aux autres couvertures sociales que sont la retraite et l’indemnité pour perte d’emploi, a expliqué le Souverain.

«Pour qu’il profite directement et pleinement aux bénéficiaires, ce projet requiert une réforme rigoureuse des systèmes et programmes sociaux déjà en place, notamment à travers l’opérationnalisation du Registre social unifié (RSU)», a soutenu le Souverain, soulignant que «la généralisation de la couverture sociale doit devenir un levier essentiel d’insertion du secteur informel dans le tissu économique national».

Respect des mesures sanitaires

Au sujet de la situation sanitaire, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a appelé à la vigilance, à la solidarité et au respect des mesures sanitaires face aux signes de relâchement constatés dans la lutte contre la propagation du coronavirus.

«Nous avons orienté le gouvernement pour qu’il appuie la résilience des secteurs touchés, qu’il préserve les emplois et soutienne le pouvoir d’achat des ménages restés sans moyens de subsistance», a indiqué le Souverain.

«Malgré ces mesures et en dépit de nos efforts pour atténuer l’acuité de cette crise sanitaire, Je le dis en toute sincérité, les incidences seront rudes», a averti Sa Majesté le Roi. «Aussi, face aux signes de relâchement constatés, J’appelle à la vigilance, à la solidarité, au respect des mesures sanitaires et à l’élaboration d’un plan qui maintienne la nécessaire mobilisation et permette d’affronter, le cas échéant, une éventuelle seconde vague de la pandémie», a a-t-il souligné.

«Notre travail ne consiste pas seulement à contrecarrer la pandémie. Il vise aussi à remédier à ses répercussions économiques et sociales dans le cadre d’une vision prospective globale mettant à profit les enseignements tirés de la période en cours», a -t-il ajouté.

Fonds de solidarité

Concernant le Fonds de solidarité, le Souverain a indiqué que 33 milliards 700 millions de DH ont été mobilisés. «Le total des dépenses engagées jusqu’à présent se monte à 24 milliards 650 millions de dirhams. Cette somme a permis le financement des mesures d’appui social et l’achat du matériel médical nécessaire», a-t-il relevé.

Par ailleurs, S.M. le Roi a indiqué que 5 milliards de dirhams seront affectés à la Caisse Centrale de Garantie, dans le cadre de la relance économique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here