Formation- Digitalisation des entreprises en Afrique : SAP et la coopération allemande, acteurs majeurs du processus

1732

Depuis mi-2019, SAP et la coopération allemande, à travers la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH, œuvrent conjointement pour créer près de 450 emplois pour des profils hautement qualifiés dans le secteur du numérique dans 10 pays en Afrique. 

SAP, l’intégrateur de solutions, veut participer activement au processus de transformation digitale sur le continent africain. Cette volonté se matérialise par son programme SAP Jeunes professionnels qui tourne en Afrique depuis 09 ans maintenant. La formation s’effectue sur une durée de 2 à 3 mois intégrant des connaissances techniques et fonctionnelles des logiciels SAP les plus performants et les plus innovants. C’est du moins ce qui ressort d’un communiqué, rendu public ce lundi 06 décembre 2021.

À ce jour, le programme comptabilise plus de 3460 jeunes talents formés et certifiés dans 36 pays, à travers le monde, selon ses propres statistiques. L’objectif est de permettre aux jeunes formés (travailleurs ou sans emploi), d’être de véritables atouts pour leurs futurs recruteurs, surtout sur le plan digital.

Des jeunes formés et parrainés

Avec ce nouveau background digital et un diplôme certifiant de « Consultant Associé SAP » qui représente un avantage concurrentiel considérable, les lauréats ont un accès direct aux opportunités d’emploi au sein de l’écosystème SAP. Ils y sont même parrainés pour une insertion professionnelle réussie.

Face à cet immense défis numérique, le premier éditeur de logiciels en Europe se fait accompagner par la coopération allemande à travers la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH. Il est question d’un projet de coopération faisant partie de l’Initiative spéciale « Formation et Emploi » et du programme develoPPP que la GIZ met en œuvre pour le compte du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ). Le duo SAP-Coopération allemande a démarré en mi-2019. Et il a engendré près de 450 emplois pour des profils hautement qualifiés dans le secteur du numérique dans 10 pays en Afrique. Après la Tunisie, les promotions récentes sont celles de la Côte d’Ivoire et du Mali.

SAP ne compte pas s’arrêter surfant sur des résultats satisfaisants

Son initiative évolue et continue de gagner du terrain. Justement, SAP veut en faire plus pour les jeunes talents en Afrique et par ricochet pour la digitalisation des entreprises. L’intégrateur de solutions affirme s’être fixé un objectif d’accroissement du nombre de lauréats certifiés « Consultants SAP ».

D’après les estimations de l’International Data Corporation (IDC), les nouveaux emplois de l’écosystème numérique en Afrique atteindront 1,6 million d’employés d’ici 2024. A noter que sur les 600 000 employés additionnels dans l’écosystème SAP, 280 000 d’entre eux pourront occuper des positions de Consultants Accrédités. Hicham Iraqi Houssaini, Directeur Général de SAP Afrique francophone, a loué le bon déroulement du programme : « je suis ravi de constater que le programme SAP Jeunes Professionnels continue d’accompagner la jeunesse africaine à devenir autonome et souveraine, dans une nouvelle normalité où le numérique occupe une place de plus en plus importante. Le recours aux compétences digitales est une opportunité d’inclusion et de performance des activités professionnelles dans les entreprises africaines. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here