Hicham RAHIOUI : “Global Industry 4.0 Conference“, une aubaine pour le “Made In Morocco“

0
1188

Hicham RAHIOUI, Président-Fondateur d’INDUSTRIE DU MAROC et de l’évènement «Global Industry 4.0 Conference» livre dans une interview exclusive accordée à Industries.ma, les enjeux autour de la 2e édition du Global Industry 4.0 Conference qui aura lieu le mercredi 27 janvier à Fès.

Industries.ma : Aujourd’hui, le concept d’industrie 4.0 fait ses choux gras des milieux d’affaires, du monde de l’industrie et bien sûr de la presse…D’une façon très simple, que désigne ce concept ?

Hicham RAHIOUI : Le concept de l’industrie 4.0 peut être défini comme l’intégration des technologies numériques aux moyens de production, aussi bien qu’aux produits. Ce sont l’internet, les capteurs sans fil, l’intelligence artificielle, le Big data, etc.  Ainsi, l’application de ces technologies à l’automatisation existante des moyens de production existant permet d’aboutir à un nouveau type d’usines qu’on appelle «Smart factory», c’est-à-dire les usines intelligentes, ou connectées. Ce concept a surgi en Allemagne depuis 2011 où il a été présenté pour la première fois, et repris en boucle depuis un peu partout dans le monde… L’effervescence qu’il y a autour s’explique par le fait que, tout comme les trois grandes révolutions industrielles qu’a connues l’humanité : la première dans les années 1760 qui a vu apparaître la mécanisation de la production grâce à la machine à vapeur dont la principale source était le charbon, la seconde qui a conduit à la production de masse par la standardisation sous l’impulsion de l’électricité et du pétrole en 1870, puis celle récente au milieu du 20e siècle avec la production automatisée grâce à aux technologies informatiques et l’électronique, nous sommes à une nouvelle ère de l’industrie.

Et cela engendrera à coup sûr de nouveaux modèles économiques et processus de travail. C’est parce que nous en sommes encore dans les débuts  que l’on parle de concept, sinon c’est une véritable révolution industrielle qui est en cours.

 Industries.ma : La question qui brûle alors les lèvres est de savoir ce qui pousse un groupe de presse comme INDUSTRIE DU MAROC à l’organisation d’un évènement autour de l’Industrie 4.0.

Hicham RAHIOUI : Je vous répondrai tout simplement que c’est notre rôle même de presse qui nous pousse à ce type d’action, car il n’y a pas que le «Global Industry 4.0 Conference» à notre actif. Puisque comme vous le savez, la mission assignée à la presse est d’apporter l’information. Donc en apportant déjà à notre communauté cible cette information sur l’avancée en cous, nous assumons pleinement notre rôle. Qui plus est, INDUSTRIE DU MAROC est une presse spécialisée, la première du Maroc d’ailleurs, dans l’industrie, l’investissement et l’innovation. Ce qui montre très clairement qu’à tous les égards nous sommes interpellés et nous faisons «Global Industry 4.0 Conference»  pour sensibiliser l’ensemble de la communauté industrielle marocaine, qui représente quand même le million d’emplois et quasiment 23% du PIB, de cette importante mutation qui est en cours et qui est en train de bouleverser carrément les chaînes de création de valeur. Vous savez, aujourd’hui avec cette industrie 4.0 l’entreprise industrielle arrive à réagir plus rapidement au changement du marché, accroître son efficacité opérationnelle et personnaliser de plus en plus le produit. Tout cela en réduisant sensiblement les coûts de production tout en conservant pratiquement les mêmes niveaux de gains. Les professionnels situent ces marges dans l’ordre de 25 à 30%.

Vous aurez alors compris que les industriels qui auront vite pris le train en tireront un énorme profit, en termes de compétitivité et de part de marché. Par contre, ceux qui seront restés sur le quai, se mordront tous simplement les doigts. Et à juste titre «Global Industry 4.0 Conference» constitue une alerte à notre communauté industrielle afin que l’industrie 4.0 ne soit pas considérée comme un concept lointain, mais plutôt qu’elle se rende compte que c’est une réalité actuelle dans laquelle elle doit s’engager sans délai. En somme, la «Global Industry 4.0 Conference» parce qu’INDUSTRIE DU MAROC, en plus de remplir son rôle de presse, reste persuadé que cette nouvelle révolution industrielle est une belle opportunité pour notre pays qui entame aujourd’hui un important virage industriel visant à réduire ses importations en stimulant la production locale, et à accroître ses exportations. Nous l’avons dit hier, nous le disons encore aujourd’hui, l’Industrie 4.0 est une aubaine pour le «Made In Morocco».

Industries.ma : Vous en êtes à la seconde édition. Cela dit, quel bilan avez-vous tiré de la première ?

Hicham RAHIOUI : La 1re édition de «Global Industry 4.0 Conference» qui a eu lieu le 13 novembre 2019 à Casablanca sur le thème «L’industrie 4.0 vers un nouveau modèle industriel local et international» a mobilisé 500 industriels, une vingtaine de speakers et trois panels. Je peux vous assurer que ça été un franc succès, parce que nous avons eu de très bons feedbacks de la part de la communauté industrielle et cela a contribué à faire bouger les lignes.

Industries.ma : Et quelle sera la valeur ajoutée de cette édition afin que l’on n’assiste pas à du réchauffé ?

Hicham RAHIOUI :Déjà pour l’édition 2021, les chiffres ont pratiquement doublé, nous avons 8 pays participants que sont l’Allemagne, la Chine, le Japon, le Canada, la France, la Belgique, les Emirates et le Maroc, pays hôte bien sûr. Nous comptons plus de 30 speakers et 4 panels. Au niveau des participants, l’évènement qui se présente dans un format hybride enregistre déjà près de 2000 inscriptions.

Ce qui est déjà révélateur de l’intérêt et de la mobilisation internationale autour de cet évènement. Mais ce qui fait même le charme de cette édition, c’est la consistance du programme scientifique. C’est d’ailleurs pourquoi des intervenants de renom, tous de haut rang et dotés d’une expertise mondialement reconnue dans le domaine, venant des quatre coins du monde, n’ont pas hésité à accorder leur contribution à une thématique, fruit d’une mûre réflexion, à savoir : «L’industrie 4.0 au service d’une économie résiliente» qui se déclinera sur  04 Panels aussi pertinents les uns que les autres. Le premier, qui est «L’industrie 4.0 pour une économie résiliente, les tenants et les aboutissants», fera cas des inputs et des outputs permettant à l’industrie 4.0 de contribuer à la résilience de l’économie. Le deuxième panel libellé «Les rôles des technologies de l’industrie 4.0 pour une entreprise résiliente» traitera des technologies employées, et assurant à l’entreprise industrielle une résilience pérenne. Et les deux derniers panels seront en quelque sorte des benchmarks sur les réussites dans le domaine de l’industrie 4.0 dans les pays que sont l’Allemagne, la Chine, le Canada, le Japon, la France, la Belgique, les Émirats arabes unis et bien entendu le Maroc. Vu le nombre important de pays, raison pour laquelle nous avons fait deux panels sur le même thème qui est «Les “Use cases“ à l’international de l’industrie 4.0».

Et quels sont ces intervenants de renom qui sont attendus à cette conférence ?

Hicham RAHIOUI :Ces speakers, je ne pourrai pas tous les citer parce que nous en dénombrons plus d’une trentaine, mais ce sont tous de grosses pointures. On compte parmi des hôtes de marque comme Messieurs Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique, Li Yong, Directeur général de l’Organisation des Nations unies pour le Développement industriel, Pr Mostapha BOUSMINA, Président de l’Université EuroMed dont l’institution est pionnière dans la recherche et le développement et abrite le site expérimental de Smart Factory au Maroc, et Amine Zarouk, président de la faîtière du digital au Maroc, l’APEBI.

A coté de ces personnalités, nous aurons des experts tels que Yoku Yasunaga, Chef du bureau de promotion des investissements et des technologies de l’ONUDI à Tokyo, Hajar Musannif, Lauréate et experte en Intelligence artificielle, Omar Fergani, Executive Partner chez Stratfield à Berlin, Abderrahmane Kheddar, Chercheur à l’Institut de science et technologie annexé au laboratoire de robotique à Tokyo, Eric Lepine, expert en industrie 4.0 et Yves Dandurand, PDG d’Adfast du Canada, et bien d’autres. Des industriels, fleurons de l’industrie 4.0, certains autres en cours d’implémentation, des spécialistes au cœur du développement des applications et processus de transformation.

Industries.ma : Un mot à l’endroit du public attendu ?

Hicham RAHIOUI : Aux membres de notre communauté cible, je dirai tout simplement que l’évènement est hybride, ce qui facilite leur présence à ce business-forum très important pour leur activité et la performance de leur entreprise. Nous voulons également les rassurer que le distanciel n’enlèvera rien au cachet particulier que revêt ce business forum. Ainsi, ils pourront bénéficier d’échanges BtoB avec les intervenants via la plateforme ITPO Run The World Today  de l’UNIDO. Ils peuvent, pour ce faire, s’inscrire gratuitement sur le lien https://industry4.ma/#register pour s’enregistrer sur la plateforme BtoB, ou s’abonner à notre page YouTube pour avoir accès à la 2e «Global Industry 4.0 Conference».

C’est sûr que ceux pour qui tout ça semble encore flou pourront mieux saisir les enjeux de l’industrie 4.0, pendant que ceux qui veulent bien s’y engager mais ne savent trop quoi faire auront, au sortir de là, des réponses et des solutions à leurs préoccupations. Quant à ceux qui y sont déjà engagés, ils seront servis des dernières innovations dans le domaine. A tous, nous leur donnons rendez-vous ce mercredi 27 janvier à 09 h.

Propos recueillis par NGY

A LIRE  SUR LE MÊME SUJET: Le Gotha industriel 4.0 mondial mobilisé autour de la 2ème édition du « Global Industry 4.0 Conference » !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here