Ifrane Forum 2021 : une cinquième édition consacrée au secteur privé

0
815

Consacré au secteur privé, sous le thème « Capitaliser sur le secteur privé pour réussir l’intégration africaine », la cinquième édition de Ifrane forum se tiendra du 16 au 17 décembre 2021.

L’objectif principal de cette édition est de favoriser les échanges entre les différents participants et catalyser l’émergence d’initiatives de collaboration entre opérateurs Africains, pour faire avancer l’intégration continentale

Cette édition se tiendra dans un contexte mondial et régional particulier, elle permettra d’inaugurer un partenariat stratégique entre le réseau I-Afrika (Organisateur d’Ifrane Forum) et l’Agence de Développement de l’Union africaine (AUDA-NEPAD) en faveur d’une meilleure synergie entre les secteurs public et privé.

Elle marque également le 5ème anniversaire d’Ifrane Forum et se veut une occasion de réfléchir et débattre sur les opportunités de relance économique post COVID-19 pour le Continent et ses opérateurs, mais surtout les mécanismes d’opérationnalisation de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine entrée en vigueur en Janvier 2021 et le rôle que peut jouer le secteur privé.

Cette messe qui réunira l’intelligentsia économique africaine se déroulera sur deux jours en format hybride, en présentiel à Ifrane, au Maroc et en virtuel via la plateforme digitale de l’évènement, avec un programme alliant débats, ateliers et réseautage.

Puissant moteur de développement notamment pour le continent africain. « Nous sommes convaincus que pour atteindre une croissance économique durable et amorcer une intégration continentale réelle, l’Afrique doit s’appuyer sur son secteur privé, notamment ses PME, qui ont fait preuve de résilience et d’innovation pour survivre à la crise et appréhender la prochaine période » déclare Khadija Idrissi Janati, Présidente d’Ifrane Forum.

Durant les deux jours du forum, les intervenants auront l’occasion de réfléchir ensemble aux fondements d’une politique coordonnée au service de l’intégration africaine, avec au rendez-vous, des plénières, des ateliers et des discussions sur plusieurs sujets en lien avec le thème principal, notamment la place du secteur privé dans l’Agenda 2063, la responsabilité du secteur privé dans la rupture du plafond de verre, le dialogue public-privé et les mécanismes pour son renforcement, la création d’un cadre intégré́ pour soutenir l’investissement de la diaspora, et bien d’autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here