Immobilier : Résidences Dar Saada dévoile son plan stratégique 2020

0
1621

La filiale du groupe Palmeraie développement veut maintenir son leadership sur l’habitat social et mieux se positionner sur le moyen standing au Maroc et en Afrique. En 2017, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 1,9 milliard de Dirhams pour un total de 7217 unités livrées.

Le promoteur immobilier Résidences Dar Saada vient de mettre en lumière son plan stratégique 2020. Une conférence de presse s’est tenue lundi 2 avril dans la ville de Casablanca pour présenter sa feuille de route pour les deux ans à venir. Parmi ses grands axes, le renforcement de ses activités  localement, mais aussi en Afrique « Nous voulons maintenir notre leadership sur l’habitat social tout en se positionnant comme acteur de référence dans le moyen standing au Maroc et plus largement en Afrique. Notre stratégie permet également de positionner la société en tant que valeur de rendement, et ce, en augmentant le niveau de distribution des dividendes rétribuant d’avantage nos actionnaires pour leur confiance» résume Hicham Berrada Sounni, président du conseil d’administration de Résidences Dar Saada.

La filiale du groupe Palmeraie développement veut garder la main sur l’habitat social et développer de nouveaux produits dans le segment moyen standing. À cet effet, le groupe a lancé la construction et la commercialisation de deux projets de moyen standing à Tamaris et au centre de la capitale économique, totalisant près de 1600 unités. Elle a également procédé récemment à l’acquisition d’un terrain à Dar Bouaaza de 3,7 hectares pour y développer un projet dans le même segment. L’idée est qu’à partir de 2018, le moyen standing  représentera près de 25% du chiffre d’affaires » espère Hicham Berrada qui précise tout de même que le développement du réseau Résidences Saada en Afrique aura d’ici un an une contribution au chiffre d’affaires de près de 10 %. Un chiffre assurément réalisable notamment après le lancement en Côte d’Ivoire de la première tranche d’un projet de près de 2000 unités sur une assise foncière de près de 40 hectares. A tout cela, il faut rajouter un meilleur niveau de cash-flow grâce à une maîtrise de l’endettement, soit un taux cible inférieur à 40% à l’horizon 2020, et la stabilisation de l’investissement accentuée par une poursuite de la politique rapide des créances.

La déclinaison du plan stratégique 2020 s’intervient après plusieurs années de croissance soutenue et saine. L’année dernière en est l’exemple palpable. Selon les dernières statistiques, le groupe a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 1,9 milliard de Dirhams pour un total de 7217 unités livrées. Avec, en bonus, une augmentation de 66% du dividende et une amélioration du ratio d’endettement à 38%. Dans les détails, 94% des unités vendues concernent des unités économiques et de faible valeur immobilière temporaire (FVIT). La société a dégagé un bénéfice net de 330 millions de Dirhams, représentant une marge nette de 17,8% en légère progression par rapport à 2016.

La santé financière de Résidences Dar Saada lui a permis de proposer la distribution d’un dividende en nette hausse par rapport à l’exercice 2016. En effet, le dividende proposé pour l’exercice 2017 est de 5,4 Dirhams par action contre 3,26 Dirhams distribués par action en 2016. Une solidité financière permettant de régler les fournisseurs dans des délais des plus courts de la profession.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here