Investissement : la part du lion aux ER et au Transport

1384

Au cours de la 82ème réunion de la Commission des investissements, tenue mardi 30 novembre 2021 à Rabat et présidée par Aziz Akhannouch, Chef du gouvernement, 05 conventions et avenants de projets d’investissements d’un montant global de 3,96 milliards DH ont été examinés et approuvés. La part belle va à des secteurs stratégiques.

Le nouveau gouvernement poursuit l’effort d’investissement. Les 05 projets qui viennent d’être approuvés à la 82ème réunion de la Commission, pour près de 4 milliards DH, s’inscrivent dans cette ligne. D’après une note qui nous est parvenue, le secteur des ER (énergies renouvelables) va en représenter 75%, suivi du secteur des transports pour 25%. Des projets qui, à terme, permettront de générer près de 800 emplois directs.

Quant au montage, les projets à capitaux étrangers mixtes constituent la quasi-totalité avec près de 3 milliards DH, tandis que ceux à capitaux nationaux s’affichent pour un peu plus de 793 millions DH.

La réunion qui a été présidée par M. Aziz Akhennouch, Chef du gouvernement, s’est tenue en présence de M. Mohamed Hajoui, SGG, Mme Nadia Fettah, ministre de l’Economie et des finances, MM. Nizar Baraka, ministre de l’Equipement et de l’Eau, Khalid Ait Taleb, ministre de la Santé et de la Protection sociale, Younes Sekkouri, Ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, du Travail et des Compétences,  Riad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce, Mme Leila Benali, ministre de la Transition Energétique et du Développement Durable, MM. Mohammed Mehdi Bensaid, Ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohcine Jazouli, Ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Evaluation des politiques publiques, et de  Faouzi Lakjaa, Ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances, chargé du Budget.

A noter que suite à cette séance, le chef du gouvernement a présidé la 8ème réunion de la Commission ministérielle de pilotage, instituée en vertu de la loi 47-18 portant réforme des CRI (Centres régionaux d’Investissement) et création des Commissions régionales unifiées d’investissement (CRUI), qui a été consacrée à l’examen des recours présentés par les investisseurs au sujet des décisions des CRUI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here