La Logistique outil de compétitivité pour les PME et les écosystèmes industriels

5207

les PME,écosystèmes industriels
Ce plan vise à créer une nouvelle dynamique et une nouvelle relation entre grands groupes et les PME via l’instauration entre autres des écosystèmes industriels. L’implémentation des solutions logistiques support aux écosystèmes industriels constitue une arme stratégique influençant directement les résultats financiers des entreprises constituant ces écosystèmes.
Le rôle de la logistique consiste à piloter et coordonner la chaîne de l’offre en fonction des objectifs de service client aux meilleures conditions économiques et de développement durable.
Bien comprise, cette fonction, qui commence à être déployée avec succès dans les grandes entreprises, reste cependant méconnue et sous exploitée dans les PME.
Alors qu’à l’heure de la mondialisation et des échanges globalisés, il n’est pas de développements, de rentabilités et de performances économiques possibles sans la prise en compte de tout ce qui constitue « la chaîne logistique ».
Ceci ne se fera à notre sens que par la prise en conscience des dirigeants de la PME de l’importance de cette fonction et de son impact direct sur la finance de l’entreprise, sur la productivité et le service client.

Prise de conscience n°1 :

«Mutualisation logistique support aux écosystèmes industriels»
Les caractéristiques de la situation actuelle de la logistique au Maroc reposent sur un

premier constat simple :

«chaque industriel/ producteur possède son propre entrepôt et son propre réseau de distribution».

Ce schéma au Maroc commence à avoir ses limites :

  • Des entrepôts logistiques non adaptés et non optimisés
  • Des coûts de transport élevés (faible taux de remplissage et absence de retour à vide, circuit long, temps d’immobilisation élevés)
  • Des petits flux éclatés
  • Absence de planification de transport et des systèmes d’information associés

Avec cette ambition de déploiement d’un plan d’accélération industrielle, nous devons développer un modèle intégré de la logistique qui sera support à des écosystèmes industriels.

Les fondamentaux de ce modèle reposent sur :

  • La concentration des flux autour des plateformes logistiques plus facilement accessibles et multimodales
  • Des économies d’échelles via la massification des volumes stockés et transportés
  • Mutualisation des infrastructures pour réduire les coûts.

Prise de conscience n°2 :

«d’une logistique physique vers l’implémentation d’une fonction transversale» Les PME au Maroc, voire même dans certains grands groupes, associent d’abord et avant tout la logistique à des opérations de transport, de manutention et d’entreposage et que nous pourrions classer en 5 catégories :

      • Les opérations de déplacement (i.e. transport)
      • Les opérations de manutention (i.e. transbordements, chargement/ déchargements…)
      • Les opérations statiques (i.e. stockage, entreposage)
      • Les opérations accessoires (i.e. emballage, conditionnement, préparation de commandes…) et qui sont à valeur ajoutée pour les prestataires logistiques
      • Les opérations de suivi-information (i.e. gestion des stocks, localisation des produits…)

Les PME considérant la logistique ainsi ignorent trop souvent le potentiel des gains de productivité que peuvent leur procurer une vision transversale de la logistique et des outils technologiques performants afin de servir au mieux les opérations de fabrication et de vente.
Qu’on pense à la gestion informatisée des inventaires, au partage de l’information entre les responsables de la production et les représentants des ventes, à l’implémentation du plan industriel et commercial, les technologies numériques en logistique «Advanced Planning System» peuvent accélérer la croissance de l’entreprise en modernisant ses processus.
À l’heure de la mondialisation et de l’hyper-concurrence, une logistique sousperformante a pour conséquence de disqualifier l’entreprise auprès de ses clients et de l’affaiblir sur son marché.
Elevée au rang de compétence distinctive à fort potentiel concurrentiel dans les entreprises leaders telles que Wal-Mart, Zara, Dell ou Amazon, la logistique est éminemment stratégique. Sans logistique efficace, aucune chance de développer ses ventes !
Pour la fabrication, la logistique planifie les ressources et est la garante de la mise à disposition de la matière première, des pièces de rechange ou des consommables de production à travers la mise en place des cahiers de charges services et de pilotage des flux.
En procédant de la sorte, il est possible d’arriver à une optimisation des dépenses de l’ordre de 20% à 30% pour la PME marocaine.
La perception de la logistique en tant que simple support ou fonction d’exécution doit ainsi devenir marginale.
La logistique doit être clairement considérée comme un vecteur de compétitivité par les directions des entreprises.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here