La production des filières fruitières phares s’annonce bonne

0
395

La production des filières fruitières phares s’annonce bonne tel que révèlent les premières estimations et ce, malgré une conjoncture climatique difficile en 2020 et une conjoncture sanitaire particulière due à la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19), a assuré, vendredi, le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.

«Les premières évaluations de la production agrumicole 2020-21 s’annoncent prometteuses», souligne le ministère dans un communiqué sanctionnant les travaux d’une réunion tenue jeudi dernier en mode vidéoconférence, sous la présidence du ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch.

La production des agrumes devrait ainsi s’inscrire en hausse de 29% par rapport à la campagne agrumicole précédente en raison principalement de l’effet de l’alternance stimulée par les températures relativement clémentes durant les périodes de floraison et de nouaison. L’accroissement de la production des jeunes plantations d’agrumes réalisées dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV) a également participé à la hausse de la production durant cette campagne.

En outre, la production prévisionnelle des olives devrait réaliser une progression de 14% en comparaison avec la campagne précédente, grâce à plusieurs facteurs, parmi lesquels figure principalement l’effet positif des pluies des mois d’avril et mai qui ont favorisé la nouaison et le développement des fruits, outre l’effet de l’alternance de l’olivier qui coïncide lors de cette campagne avec un cycle de forte production ainsi que l’entrée en production des nouvelles plantations d’olivier effectuée dans le cadre du PMV.

«L’état phytosanitaire du verger oléicole national est satisfaisant dans l’ensemble, impacté positivement par les conditions climatiques limitant le développement des ravageurs», fait observer la même source.

Par ailleurs, la campagne phoenicicole 2020-21 s’annonce très encourageante, avec un record de la production des dattes attendue, en hausse de 4% en comparaison avec l’année écoulée qui était également marquée par un très bon niveau, sous l’effet conjugué des conditions climatiques, notamment les températures convenables et les crues qui ont concerné durant le mois d’aout la région de Drâa-Tafilalet.

S’ajoute à ces conditions favorables, selon la même source, l’entrée en production des vergers phoenicicoles plantés dans le cadre du PMV, dont la production est en pleine période croissance.

La production prévisionnelle des pommes de la campagne agricole 2020-21 devrait connaitre, en revanche, un fléchissement de 14% par rapport à la campagne précédente, suite aux tempêtes de grêle qui ont sévi dans la région de Fès-Meknès et la province de Midelt.

De son côté, la production prévisionnelle des grenades pour la campagne agricole en cours devrait s’inscrire en hausse de 2% en comparaison avec la campagne précédente. Cette hausse est due principalement à l’entrée en production des nouvelles plantations.

Organisée par le comité stratégique du département de l’Agriculture qui regroupe les responsables centraux, les directeurs régionaux et ceux des établissements publics sous tutelle, cette réunion a été l’occasion de discuter de l’état d’approvisionnement du marché national en produits agricoles en automne, des estimations des productions arboricoles d’automne et des assolements arrêtés pour les cultures à semer en automne, ainsi que de passer en revue les conditions climatiques et hydriques dans lesquelles évolue la saison agricole.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here