La Thaïlande appelle le Maroc à être sa “porte d’entrée pour l’Afrique”

0
412
Thaïlande Prayut Chan-O-Cha

COOPERATION – Le premier ministre de Thaïlande, Prayut Chan-O-Cha, a plaidé, le 28 août 2019 à Bangkok, à une dynamisation de la coopération bilatérale entre son pays et le Maroc dans la perspective d’exploiter pleinement le potentiel de leurs positions stratégiques en Asie et en Afrique.

“Nos deux pays se distinguent par des positions stratégiques sur deux continents. Avec une coopération effective et multiforme, le Maroc sera la porte d’entrée de l’Afrique pour la Thaïlande qui offrira, en retour, un accès sur le continent asiatique”, a assuré Prayut, lors d’un entretien avec le président de la chambre des représentants, Habib El Malki, en marge de sa participation aux travaux de la 40e assemblée générale de l’Assemblée Interparlementaire de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (AIPA).

Les deux pays vont célébrer prochainement le 35e anniversaire de leurs relations diplomatiques, a indiqué Prayut, saluant, à cet égard, l’excellence des relations politiques et la densité des échanges cordiaux entre les familles Royales des deux pays.

Et de relever, toutefois, que les échanges commerciaux demeurent limités alors que le potentiel de coopération est énorme. Il a tenu à rappeler qu’une dizaine d’accords de coopération ont été conclus entre les deux pays et que cinq autres sont en cours de finalisation, formulant le souhait qu’ils puissent aboutir dans les meilleurs délais afin de porter la coopération bilatérale au niveau souhaité.

Dynamiser davantage le Conseil d’Affaires Maroco-Thai

Sur le même volet de l’économie, Prayut appelé à dynamiser davantage le Conseil d’Affaires Maroco-Thai, considérant que c’est un mécanisme des plus indiqués pour impliquer les secteurs privés des deux pays et développer ainsi les échanges commerciaux.

“Le Maroc est un grand exportateur des phosphates et la Thaïlande est un pays où l’agriculture constitue l’un des principaux piliers de son économie. Le potentiel des échanges commerciaux est énorme», a-t-il relevé.

Prayut a également appelé à explorer les opportunités de coopération dans le secteur du tourisme, moteur de croissance dans les deux pays, et prospecter le potentiel des échanges maritimes.

Sur le volet de la formation, le premier ministre a rappelé le mémorandum d’entente signé le 2 juillet 2018 dans le cadre de la commission de coopération dans le domaine de l’éducation.

Il a à cette occasion remercié le Maroc pour les bourses d’études accordées aux étudiants thaïlandais, appelant à étendre cette offre de bourse aux filières scientifiques et techniques. Prayut a aussi salué l’accord entre les deux pays en matière de formation dans le domaine religieux à travers l’Institut Mohammed VI de formation des Imams.

Pour atteindre les objectifs de la coopération souhaitée, la contribution de la diplomatie parlementaire est d’une précieuse utilité, a relevé Prayut, appelant les institutions législatives des deux pays à étoffer les initiatives et les échanges.

Une coopération mutuellement avantageuse

Pour sa part, El Malki qui était accompagné par l’ambassadeur du Maroc à Bangkok, Abdelilah El Housni, a salué l’excellence des relations entre les deux pays et souligné les grandes similitudes politiques et économiques des deux Royaumes qui favorisent l’émergence d’une coopération mutuellement avantageuse avec un remarquable potentiel dans divers secteurs.

La convergence des points de vue concernant plusieurs défis majeurs plaide la pertinence d’une mise à contribution de la diplomatie parlementaire, a dit El Malki, citant à titre d’exemple les sujets relatifs aux nouvelles énergies, le changement climatique, la migration et la promotion de la paix et de la sécurité régionale.

L’économie dans les deux pays se caractérise par le même dynamisme et la même tendance à la diversification, ce qui est propice à une coopération multiforme, a-t-il dit, appelant à orienter la prospection des opportunités vers les secteurs de l’agriculture, du tourisme et de la logistique. El Malki a aussi appelé à réfléchir sur les moyens d’étoffer les échanges maritimes et le lancement d’une liaison aérienne entre les deux pays impliquant leurs compagnies nationales respectives.

A l’invitation de son homologue thaïlandais, dont le pays assure la présidence tournante de l’ASEAN, El Malki a pris part aux travaux de la 40e assemblée de l’AIPA, un organe regroupant les instances législative de l’ASEAN qui compte 10 pays membres dont la Thaïlande.

A cette occasion, le Premier ministre de la Thaïlande a également annoncé le soutien de son pays à la candidature du Maroc pour le statut de Partenaire de Dialogue Sectoriel (SDP) auprès de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) qui compte 10 pays membres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here