L’AMEE a présenté à Errachidia les opportunités de réduction de la facture énergétique dans le secteur agricole

0
1062
AMEE Pompage solaire

ENERGIE – L’Agence Marocaine pour l’Efficacité Energétique (AMEE) a organisé, le 24 Septembre 2019 à Errachidia, un atelier de sensibilisation sous le thème « Pompage solaire : Levier d’efficacité énergétique et du développement durable dans le secteur de l’agriculture ».

Cet atelier de sensibilisation avait pour objectif d’informer sur les atouts et les avantages du pompage solaire ; d’échanger sur les contraintes opérationnelles (techniques, financières organisationnelles) et leur impact sur le développement durable du marché du pompage solaire et d’identifier les attentes et les priorités des acteurs régionaux et locaux pour le développement des projets de pompage solaire.

S’exprimant à l’ouverture de cet atelier, Yahdih Bouchaab , Wali de la région de Drâa-Tafilalet, gouverneur de la province d’Errachidia a loué l’organisation de cet atelier de sensibilisation et a révélé que cette action offre l’occasion de partager les ambitions et les visions pour l’avenir entre tous les acteurs institutionnels, civils ainsi que le secteur privé en vue de réussir la stratégie de la transition énergétique qui émane de la plus haute autorité politique du pays, Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

A cet effet, le Wali a mis l’accent sur l’importance du pompage solaire comme levier de promotion du développement rural et une valeur ajoutée pour la région Tafilalet Draa, une région leader dans le domaine des Energies Renouvelables qui abrite déjà deux projets solaires Noor Warzazate et Noor Midelt, des projets ambitieux avec de grands objectifs socio-économiques. « Il est fortement recommandé la création d’un fonds spécial pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique dans la région de Draa Tafilalet, afin d’alléger les budgets des collectivités locales de la région en matière des coûts énergétiques, la création des bureaux régionaux relevant de l’Agence Marocaine pour l’Efficacité Energétique au niveau du Royaume du Maroc, afin de porter contribution et assistance en matière d’Efficacité Energétique, a-t-il poursuivi.

Pour sa part, Lahcen Farhat, Secrétaire Général de l’AMEE, a évoqué dans son allocution d’ouverture les opportunités de réduction de la facture énergétique dans le secteur agricole, on appelant à une utilisation plus efficace des technologies propres  par les agriculteurs pour réduire la consommation des combustibles fossiles comme le gaz butane et le gasoil. « Le pompage solaire s’inscrit dans le cadre de la stratégie énergétique nationale qui place en priorité le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique au Maroc, et qui vise le recours à des sources d’énergies durables, l’intégration industrielle des technologies propres et la création d’emplois verts », a-t-il ajouté.

Une technologie compétitive

Pour sa part M.Lyessar, représentant du ministère de l’Énergie, des Mines et du Développement durable a déclaré lors de l’atelier que le ministère de l’Énergie et des Mines avait formé des comités techniques dans les domaines des énergies renouvelables, en particulier dans le secteur agricole, dans le but d’étudier et d’évaluer l’évolution de ce domaine vital et de surveiller les contraintes pouvant entraver la continuité ce domaine.

Il a expliqué que le secteur des énergies renouvelables, en particulier la fabrication de panneaux solaires, a connu un grand développement technologique ces dernières années, qui a entraîné une baisse des coûts de production, ce qui rend la technologie de pompage solaire plus compétitive par rapport à l’utilisation du gasoil ou du gaz de butane comme carburant dans le domaine du pompage et l’irrigation agricole.

Rappelons que depuis des années, le pays s’est engagé dans une dynamique visant l’intégration à grande échelle des mesures d’économie d’énergie et de développement durable notamment dans le secteur agricole.

Afin de soutenir cette dynamique, l’Agence Marocaine pour l’Efficacité Energétique (AMEE) en partenariat avec le PNUD et le GEF, a initié un projet qui a pour finalité la création d’un cadre propice au développement des systèmes de pompage solaire dans le domaine de l’agriculture et de l’irrigation agricole, à travers :

  • La mise à niveau du secteur privé pour le développement d’un marché de haute qualité, à travers un système de normalisation et de labellisation des équipements, de certification des opérateurs et de formation des installateurs,
  • Le renforcement des capacités institutionnelles pour la structuration du marché, à travers des outils et des mécanismes de financement facilitant l’acquisition des systèmes,
  • Le renforcement de la capacité nationale de production d’équipements de pompage solaire, permettant à l’industrie locale de bénéficier de la technologie et de créer des emplois,
  • La mise en application d’un cadre de suivi des impacts en matière d’atténuation des émissions des GES.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here