Le Maroc participe à la 11e conférence sur les négociations aériennes ICAN

0
599

Le Maroc, représenté par une délégation de la Royal Air Maroc (RAM), prend part à la 11e conférence sur les négociations aériennes ICAN (Air Service Negotiation 2018) de l’Organisation de l’Aviation Civile International (OACI), qui se tient actuellement à Nairobi, capitale kényane. Outre le Maroc, cet événement connait la participation de quelque 500 délégués représentant plusieurs États. Organisée du 10 au 14 décembre, l’ICAN est une rencontre qui offre aux États une plateforme pour mener de multiples négociations ou consultations bilatérales (régionales ou plurilatérales) sur les services aériens. Elle offre aux participants un espace pour se renseigner sur les tendances actuelles, discuter et échanger des expériences, ainsi que d’excellentes possibilités de réseautage.

Soulignons que c’est la deuxième fois que l’évènement se tient en Afrique et la première fois en Afrique centrale et orientale. Depuis sa création en 2008, plus de 142 États au total ont participé à ICAN au moins une fois. Pour rappel, plus de 500 délégués avaient assisté à l’édition 2017 qui s’est déroulée au Sri Lanka du 4 au 8 décembre. Le modèle ICAN de négociations créé par l’OACI s’est imposé comme une plateforme interactive clé qui permet de favoriser la compréhension et la collaboration entre les décideurs politiques, les organismes de réglementation et l’industrie.

Institution spécialisée des Nations unies, l’OACI a été créée en 1944 pour promouvoir le développement sûr et ordonné de l’aviation civile internationale dans le monde. Elle établit les normes et les règles nécessaires à la sécurité, à la sûreté, à l’efficacité et à la capacité de l’aviation ainsi qu’à la protection de l’environnement en aviation, parmi ses nombreuses autres priorités. Elle est en outre l’instrument de la coopération entre ses 192 États membres dans tous les domaines de l’aviation civile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here