Le Maroc participe au Salon « ELEC EXPO AFRIQUE » à Yaoundé

0
1919

ELECTRICITÉ- La 3e édition du Salon « Elec Expo Afrique » aura lieu, du 15 au 18 avril 2020 à Yaoundé au Cameroun, avec la participation de la Fédération Nationale Marocaine de l’Electricité, de l’Electronique et des Energies Renouvelables (FENELEC) qui préside la Confédération Africaine d’Electricité (CAFELEC).

Le Maroc sera présent avec une forte délégation comprenant des professionnels du secteur, ont indiqué les organisateurs lors d’une conférence de presse, tenue le 21 janvier 2020 au Palais des Congrès de Yaoundé pour lancer officiellement les préparatifs du Salon.
Organisé par la CAFELEC et l’Agence Atelier Vita (Maroc), en collaboration avec l’Association des entreprises d’électricité et d’eau du Cameroun (ASEELEC), le salon « Elec Expo Afrique » est une nouvelle plateforme d’excellence de produits et du savoir-faire en matière d’Electricité, Energies renouvelables et Efficacité Énergétique.
Elec Expo Afrique 2020 connaîtra la participation de plus de 120 exposants (fabricants d’équipements, distributeurs, bureaux d’études, fournisseurs d’électricité, installateurs, bailleurs de fonds et donneurs d’ordre …), représentant les 12 pays membres de la CAFELEC et plus d’une quinzaine de pays qui ont montré leur intérêt pour participer au salon.
Au programme du salon, une rencontre sur la thématique générale « Accès pour tous à l’électricité par les énergies renouvelables » et 4 ateliers portant sur « L’entreprenariat et l’artisanat électriques », « Le développement rural et touristique par les énergies renouvelables », « les collectivités territoriales décentralisées acteurs-promoteurs des énergies renouvelables » et « La jeunesse et les énergies renouvelables ».

L’objectif de ce salon, qui s’étalera sur un espace de 3.000 m², est de proposer des solutions aux pouvoirs publics pour augmenter le taux d’électrification dans leurs pays, contribuer au développement du secteur électrique en Afrique, favoriser le transfert technologique et promouvoir les échanges économiques entre les pays membres de la CAFELEC en particulier et d’Afrique en général.

Créée en 2011, la CAFELEC vise à offrir une opportunité aux pays membres de construire ensemble un partenariat gagnant-gagnant qui permettra par la suite de tirer davantage vers le haut l’industrie énergétique, électrique et électronique.

Institution panafricaine regroupant les Associations/Fédérations professionnelles nationales du Secteur de l’Electricité & des Energies renouvelables, la Confédération comprend 12 pays d’Afrique : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Sénégal et Togo.

Selon les organisateurs, le Maroc qui a réalisé des résultats reconnus mondialement dans le domaine de l’électricité, l’électronique et les énergies renouvelables est prêt à partager son succès et son expérience avec sa famille africaine dans le cadre de la vision 2063 de l’Union Africaine, notant que la FENELEC joue un rôle important dans le domaine de la coopération économique entre le Royaume et les pays africains.

La FENELEC et l’Association Camerounaise de l’Eau et de l’Électricité ASEELEC avaient signé en 2011 à Douala un accord de partenariat visant à améliorer l’efficacité des entreprises marocaines et camerounaises par des échanges constants d’informations, d’expériences, de formations continues et par une assistance mutuelle concrète.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here