Le projet Fès-Smart-Factory pour des entreprises plus compétitives

0
610

Comment avoir des entreprises digitalisées et plus compétitives ? C’est la problématique à laquelle répond l’Université EuroMed de Fès avec son nouveau projet.

L’Université EuroMed de Fès (l’UEMF), pôle d’excellence et de rayonnement, déploie actuellement son dernier projet dénommé Fès-Smart-Factory (FSF), a fait savoir l’Université dans un communiqué dont la rédaction a reçu copie ce 12 juillet 2021.

D’une valeur de 200 millions de dirhams (MDH), l’objectif ultime de ce projet est de renforcer la productivité et la compétitivité des entreprises marocaines en les aidant à effectuer leur transformation digitale et à s’inscrire dans un processus de moindre consommation d’énergie et de décarbonisation, un enjeu qui devient de plus en plus inéluctable.

Cette zone d’innovation comprendra un incubateur et un accélérateur de startup, des lieux d’ingénierie, un centre de conférence et d’interaction entre les différents acteurs et une usine modèle 4.0 sur campus.

Co-financé par le Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie Verte et Numérique, par le MCC (Millenium Challenge Corporation), par le Conseil de Région Fès-Meknès et par le trio Université Euromed de Fès, la Branche Fès-Taza de la CGEM et par la compagnie Alten, ainsi que par l’ADD (l’Agence du Développement du Digital), est une première sur le continent africain.

Dotée de la plus importante plateforme digitale universitaire du pays, l’UEMF agit comme acteur régional et international dans la conception des dispositifs novateurs par le biais de logiciels complexes et robustes alliant numérique, big-data, deep-learning, réalité virtuelle, robotique et cobotique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here