Les 4e Matinées de l’Industrie planchent sur l’énergie

0
813

ENERGIE – La nouvelle édition des Matinées revient pour débattre des questions liées à l’énergie et l’industrie.  Le 18 février 2020, au Four Seasons de Casablanca, plus de 800 invités, institutionnels, professionnels et experts nationaux et internationaux viennent décrypter cette question multidimensionnelle qu’est l’énergie dans l’industrie.

Industrie du Maroc Magazine organise la 4e édition des Matinées de l’industrie sur la facture de l’énergie dans le secteur industriel, un thème qui touche sensiblement la compétitivité du tissu économique du Maroc et surtout de son écosystème industriel, dans un contexte national connu par l’orientation vers la diversification des ressources d’énergie, d’une part et de la volatilité des prix sur les marchés pétroliers et gaziers d’autre part.

Face à la hausse des prix de l’énergie et aux exigences de l’environnement économique et industriel, celle-ci est devenue une matière première supplémentaire qu’il faut gérer et bien maîtriser. D’autant plus que le secteur porte des opportunités réelles de développement. En effet, 600 millions d’africains vivent encore sans accès à l’énergie.

Les orientations Royales mettant l’accent sur l’efficacité énergétique, les objectifs fixés de 20% d’économie d’énergie, et de 52% de production en énergies renouvelables à l’horizon 2030, et enfin la réduction du coût de l’énergie en milieu industriels, sont autant de points à débattre autour de cette question.

Dans un discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI à l’occasion de la 21e Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements climatiques, le Souverain définit clairement les objectifs fixés « […] Le Royaume a résolument inscrit sa politique volontariste en matière de développement durable et de protection de l’environnement […] C’est ainsi que l’objectif de 42 % qui avait été fixé pour la part des énergies renouvelables, dans la réponse à apporter à nos besoins en 2020, a récemment été porté à 52 % à l’horizon 2030. » (30 novembre 2015- Paris)

Avec la présence de Monsieur Moulay Hafid Elalamy, le ministre de l’Industrie, du commerce, et de l’Economie verte et numérique ainsi que la présence de Monsieur Mustapha Bakkoury, le président directeur général de l’Agence marocaine pour les énergies renouvelables (MASEN),  cette manifestation a pour objectif de réunir une panoplie d’experts nationaux et internationaux, industriels, et autre associations autour d’une plate-forme de débats et de réflexion sur les enjeux et perspectives du secteur énergétique au Maroc.

Cette édition des Matinées de l’Industrie, organisée avec le soutien de l’agence MASEN, notre partenaire Platinium, vient emboîter le pas à la précédente qui s’est enquis de la recherche et développement orientés marché, et qui a eu un franc succès aussi bien auprès des professionnels que des institutionnels. Plus de 800 participants, industriels, institutionnels, entrepreneurs et universitaires ont pris part à cette rencontre-débat.

Rappelons que les Matinées de l’Industrie sont des rendez-vous trimestriels qui ont réussi en peu de temps à s’ériger comme une plate-forme de débats et de réflexion autour des différentes problématiques de la sphère industrielle.  L’objectif de ces rencontres est d’apporter un regard croisé des institutionnels et des industriels sur le développement du tissu économique et industriel du Royaume.

Le programme scientifique

Quel mix-énergétique pour l’industrie marocaine : la place de l’énergie renouvelable, le pétrole, le gaz et l’hydrogène ? Quel cadre juridique pour réguler le secteur énergétique marocaine : la loi 13-09 et la loi sur l’autoproduction ? Quel financement et/ou investissement pour la promotion des nouvelles technologies de l’industrie de l’énergie ? Comment peut-on faire de l’énergie un facteur clé de compétitivité de l’industrie marocaine, vers une plus grande efficacité et efficience énergétique ? les best practice. Quelle formation, conseil, R&D pour un développement inclusive de l’industrie de l’énergie ? Telles sont les questions principales qui seront soulevées lors de cette édition des Matinées de l’Industrie.

Chiffres clés

La dépendance énergétique nationale est passée d’environ 98% en 2009 à 91,7% en 2018, une baisse atteinte grâce aux efforts fournis dans le développement des énergies renouvelables. Il n’en demeure pas moins que la facture énergétique d’origine fossile ne cesse d’augmenter avec la fluctuation des marchés et des courts. Celle-ci s’élève à environ 82,2 milliards de DH 2019, contre 69,1 en 2018. L’impact est certain sur la compétitivité du secteur industriel, entre autres, et qui représente 30% de la consommation énergétique nationale.

Le cadre juridique marocain

La loi n°13-09 dont les 44 articles encadrent les initiatives nationales, publiques et privées, pour libéraliser la production et la commercialisation de l’électricité produite à partir des énergies renouvelables. Cette loi qui a fortement contribué à la réalisation de la stratégie royale peut contribuer davantage à l’atteinte de l’objectif de 52% de la puissance installée en énergies renouvelables à l’horizon 2030.

Le porte-parole des industriels

Industrie Du Maroc Magazine est le premier magazine spécialisé dans l’industrie, l’investissement et l’innovation, il s’est fixé comme mission d’être le porte-parole des industriels du Royaume. IDM est un magazine à vocation économique qui vise à tracer les tendances technologiques et industrielles marocaines et internationales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here