Les anciennes médinas de Rabat, Marrakech et Fès mobiliseront une enveloppe budgétaire de 1,4 MMDH pour leur réhabilitation

0
537

Présentés lors d’une cérémonie présidée par SM le Roi Mohammed VI, lundi au Palais Royal de Rabat, les programmes de valorisation des anciennes médinas de Rabat et de Marrakech et le programme complémentaire pour la valorisation de l’ancienne médina de Fès, vont mobiliser une enveloppe budgétaire de 1,4 milliard de dirhams (MMDH).

« Les programmes de valorisation des anciennes médinas de Marrakech, Fès et Rabat sont de nature à contribuer à la consolidation de la dynamique de développement que connaissent ces trois villes et au renforcement de leur attractivité touristique et culturelle », a affirmé Mohamed Sajid, ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Économie sociale.

Ainsi, l’ancienne médina de Rabat a été réhabilitée dans le cadre du programme “Rabat Ville Lumière, Capitale Marocaine de la Culture”. Plusieurs projets y ont été lancés, dont les plus importants portent sur la restauration de remparts, de portes historiques, de mosquées et Zaouiyas, la réhabilitation des Foundouks traditionnels et des édifices menaçant ruine ainsi que la réalisation de terrains de sport de proximité et d’espaces verts.

S’agissant de l’ancienne médina de Marrakech, grâce à la Haute sollicitude qu’accorde SM le Roi à la valorisation de son patrimoine historique, elle a bénéficié, dans le cadre du programme “Marrakech, cité du renouveau permanent” et de celui relatif à la lutte contre l’habitat menaçant ruine, du traitement de plus de 4.000 édifices, de la réhabilitation des quartiers El Mellah, Ezrayeb, du cimetière “Achouhada” ainsi que de la mise en valeur des circuits touristiques et spirituels de l’ancienne médina.

Pour ce qui est de l’ancienne médina de Fès, elle a connu une véritable transformation à travers la réalisation des programmes de restauration des monuments historiques et de traitement des bâtiments menaçant ruine. A cette occasion, le Souverain a également ordonné l’élaboration de la 3ème phase du programme d’habitats menaçant ruine, faisant partie intégrante du programme de réhabilitation de l’ancienne médina de Casablanca pour une enveloppe globale de 300 millions de dirhams.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here