L’industrie aéronautique représentera 9 000 milliards US dans 10 ans  

0
460

9 000 milliards de dollars, c’est le chiffre que devrait représenter l’industrie aéronautique, spatiale et de défense en termes d’opportunité au cours de la prochaine décennie.

Boeing, le géant américain de l’aéronautique estime que les produits et services dans l’industrie aéronautique, spatiale et de défense devraient représenter 9 000 milliards de dollars sur la décennie à venir, dans son rapport annuel sur les prévisions du secteur.

Alors qu’il anticipait 8.500 milliards en 2020, alors qu’il anticipait 8.500 milliards en 2020. Dans le détail, l’avionneur indique prévoir 19.000 livraisons d’appareils commerciaux sur la prochaine décennie, correspondant à un montant total de 3.200 milliards de dollars.

Sur le marché du transport de passagers et de marchandises, l’évolution à court terme dépend de trois facteurs, qui sont la propagation de la pandémie et la vaccination, la capacité des compagnies à répondre à la demande et les restrictions imposées par les diverses autorités locales, a souligné Darren Hulst de la division d’aviation commerciale de Boeing,

Les prévisions n’ont pas beaucoup changé au cours de l’année passée, les vols domestiques se reprenant peut-être un peu plus vite que prévu et les vols internationaux un peu moins rapidement qu’anticipé, a-t-il remarqué. Dans l’ensemble, le secteur « devrait revenir aux niveaux de 2019 d’ici fin 2023, début 2024 », a-t-il avancé.

Ensuite, le secteur reprendra ses tendances de long terme, à savoir une croissance de 4% à 5% par an, a ajouté M. Hulst. Boeing table sur une demande pour 43.610 nouveaux avions dans les vingt prochaines années, soit 500 de plus que dans ses prévisions de l’an dernier. La flotte mondiale sera alors près de deux fois plus grosse qu’à l’heure actuelle, atteignant 49.405 appareils contre 25.900 en 2019, remarque Boeing.

A en croire les prévisions de Boeing, la demande d’appareils civils devrait dépasser les 43.500 unités au cours des deux prochaines décennies, soit 500 de plus que sa précédente estimation, ce qui représente un marché total de quelque 7.200 milliards de dollars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here