Les matinées de l’industrie : vers une industrie digitale de haute voltige !

0
709

Après le triomphe de la première édition d’« Industry Meeting Day », Industrie du Maroc Magazine continue d’innover en lançant la première édition des « matinées de l’industrie ».

Hier mercredi 6 décembre, la ville de Bouskoura a abrité la première édition des «matinées de l’industrie », un événement trimestriel qui respire le positivisme à pleins poumons et qui vise à débattre des thématiques spécifiques à l’industrie, l’investissement et l’innovation. Animé par une belle panoplie d’experts provenant de part et d’autres (dont des présidents de fédérations industrielles et économiques), cette rencontre a été inaugurée par Othman El Ferdaous, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique.

Placée sous le thème de «l’industrie 4.0 ou comment réussir sa révolution industrielle », cette édition a permis à 300 professionnels, experts, décideurs venus de toutes parts de débattre et réfléchir autour des défis technologiques et industriels du royaume. Une belle opportunité de réaliser des rendez-vous B to B de haut niveau entre les professionnels du secteur.
Selon les mots de monsieur Othman El Ferdaous, les Marocains sont de grands utilisateurs du web ! En effet, avec plus de 20.000.000 d’internautes sur une population estimée à près de 34 millions, notre pays occupe la trente-troisième position des contrées les plus connectées au monde (statistiques de l’Union internationale des télécommunications et de la Banque mondiale). Contrairement aux idées reçues, passer le plus clair de son temps sur les réseaux sociaux n’a pas que des inconvénients. Beaucoup de génies surdoués en industrie digitalisée le sont devenus, en grande partie, grâce aux longues heures qu’ils ont passées derrière leurs ordinateurs ou smartphones.
De même, le Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique a passé en revue les prouesses industrielles des origines jusqu’à nos jours et a expliqué comment elles ont réussi à digitaliser et à révolutionner notre monde.

L’industrie au crible des data

«À l’instar du pétrole, les data sont le nerf de la guerre de notre époque. Pour mener à bien la révolution industrielle marocaine, nous avons besoin d’une stratégie. Pour ce faire nous travaillons d’arrache-pieds pour renforcer l’arsenal réglementaire et la feuille de route qui permettront à l’agence marocaine du développement digitale de fonctionner comme il se doit », a affirmé O. El Ferdaous.

Somme toute, lors de cette première édition qui ne sera certainement pas la dernière, des intervenants de qualité ont fait le tour des interrogations liées aux tenants et aboutissants de ce secteur en pleine mutation.

PARTAGER

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE