Mauritanie : la BAD accorde 10 M€ à BCI pour soutenir les PME

0
344

Désormais, les petites et moyennes entreprises pourront compter sur l’apport de la Banque du Commerce et de l’Industrie de la Mauritanie pour les soutenir dans la relance économique.

Siège de la BAD à Abidjan

La Banque Africaine de Développement (BAD) a accordé une ligne de crédit de dix millions d’euros à la Banque pour le Commerce et l’Industrie (BCI) de Mauritanie, afin qu’elle puisse appuyer les petites et moyennes entreprises du pays, dans une note rendue publique ce 19 juillet.

La pandémie de Covid-19 affecte toutes les économies du monde. La lutte pour sauver des vies s’accompagne de stratégies pour relancer la machine économique grippée. Avec l’octroi de ce financement, la BAD permettra à la Banque mauritanienne pour le Commerce et l’Industrie (BCI) de « disposer de liquidités en devises » afin de renforcer ses activités de financement du commerce international en faveur des petites et moyennes entreprises dans des secteurs stratégiques.

« Avec cette troisième ligne de financement, notre objectif est de faciliter encore plus l’accès au financement pour les PME mauritaniennes », a souligné Malinne Blomberg, directrice générale adjointe de la Banque africaine de développement pour l’Afrique du Nord et responsable-pays pour la Mauritanie. Poursuivant, elle a affirmé que l’ambition de l’institution financière est d’offrir « de nouvelles perspectives en incitant les entreprises à se lancer sur de nouveaux marchés porteurs. Avec des priorités qui consistent à dynamiser l’investissement et à développer le commerce pour relancer rapidement la croissance et créer des emplois  durables. ». Cette nouvelle ligne de crédit consolide les résultats enregistrés avec les deux premiers financements octroyés à la BCI en 2008 et en 2016 pour un montant total de plus de 13 millions d’euro.

La BAD intervient en Mauritanie depuis plus de cinquante ans dans divers secteurs stratégiques de développement, dont l’agriculture, la gouvernance, le secteur financier, l’eau et l’assainissement, le secteur minier, le secteur privé, les transports et le social.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here